Le romanisme

Charles Noblet, 1860 - 453
 

 - 

.

257 - Nous dclarons, en consquence, que les rois et les souverains ne sont soumis aucune puissance ecclsiastique par l'ordre de Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent tre dposs...
257 - Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent tre dposs directement ni indirectement par l'autorit des chefs de l'Église; que leurs sujets ne peuvent tre dispenss de la soumission et de l'obissance qu'ils leur doivent, ou absous du serment de fidlit; et que cette doctrine, ncessaire pour la tranquillit publique, et non moins avantageuse l'Église qu' l'État, doit tre inviolablement suivie, comme conforme la parole de Dieu, la tradition des saints Pres...
242 - Les renards ont des tanires, et les oiseaux du ciel des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas o reposer sa tte.
260 - Que quoique le pape ait la principale part dans les questions de foi, et que ses dcrets regardent toutes les Églises et chaque Église en particulier, son jugement n'est pourtant pas irrformable, moins que le consentement de l'Église n'intervienne.
110 - Tu NE CONVOITERAS POINT la femme de ton prochain; tu ne dsireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son buf, ni son ne, ni aucune chose qui appartienne ton prochain.
107 - Jsus-Christ nous apprenant lui-mme que son royaume n'est pas de ce inonde, et, en un autre endroit. qu'il faut rendre Csar ce qui appartient Csar, et Dieu ce qui appartient Dieu...
259 - ... de France n'approuve pas l'opinion de ceux qui donnent atteinte ces dcrets, ou qui les affaiblissent, en disant que leur autorit n'est pas bien tablie, qu'ils ne sont point approuvs, ou qu'ils ne regardent que le temps du schisme.
260 - Nous avons arrt d'envoyer toutes les Églises de France et aux vques qui y prsident par l'autorit du Saint-Esprit, ces maximes que nous avons reues de nos pres, afin que nous disions tous la mme chose, que nous soyons tous dans les mmes sentiments, et que nous suivions tous la mme doctrine.
260 - ... les usages de nos Pres demeurer inbranlables; qu'il est mme de la grandeur du Saint-Sige apostolique que les lois et coutumes tablies du consentement de ce sige respectable et des Églises subsistent invariablement.
257 - Jsus-Christ, et que toute l'Église mme, n'ont reu de puissance de Dieu que sur les choses spirituelles et qui concernent le salut, et non point sur les choses temporelles et civiles, Jsus-Christ nous apprenant lui-mme que son royaume n'est point de ce monde...