1804-08. (Gouvernement imprial)

Guillaume N. Lallement
A. Eymery, 1822
 

 - 

.






-

331 - ... les quipages des vaisseaux arms en guerre , mais encore les quipages des vaisseaux de commerce et des navires marchands, et mme les facteurs de commerce et les ngociants qui voyagent pour les affaires de leur ngoce; 3...
472 - Elle doit avoir acquis la preuve, dans les papiers qu'elle a eus du roi son pre, de l'intrt que je lui ai toujours port. Elle me permettra, dans la circonstance actuelle, de lui parler avec franchise et loyaut.
332 - Qu'elle dclare bloques des places devant lesquelles elle n'a pas mme un seul Btiment de Guerre, quoiqu'une place ne soit bloque que quand elle est tellement investie, qu'on ne puisse tenter de s'en approcher sans un danger imminent...
322 - L'Oder, la Wartha, les dserts de la Pologne, les mauvais temps de la saison n'ont pu vous arrter un moment. Vous avez tout brav, tout surmont; tout a fui votre approche. C'est en vain que les Russes ont voulu dfendre la capitale de cette ancienne et illustre Pologne ; l'aigle franaise plane sur la Vistule. Le brave et infortun Polonais , en vous voyant , croit revoir les lgions de Sobieski de retour de leur mmorable expdition.
359 - N. (le prnom de l'empereur), par la grce de Dieu et les constitutions de la Rpublique empereur des Franais, tous prsens et venir salut.
183 - Soldats, lorsque tout ce qui est ncessaire pour assurer le bonheur et la prosprit de notre patrie sera accompli, je vous ramnerai en France : l, vous serez l'objet de mes plus tendres sollicitudes. Mon peuple vous reverra avec joie, et il vous suffira de dire : J'tais la bataille d'Austerlitz ! pour que l'on vous rponde :
63 - Elles veulent qu'un seul homme serve, par sa sagesse et par sa modration , la flicit de tant d'hommes, et non pas que tant d'hommes servent, par leur misre et par leur servitude lche, flatter l'orgueil et la mollesse d'un seul homme. Le roi ne doit...
328 - La guerre n'est donc point une relation d'homme homme, mais une relation d'État État, dans laquelle les particuliers ne sont ennemis qu'accidentellement, non point comme hommes, ni mme comme citoyens *, mais comme soldats; non point comme membres de la patrie, mais comme ses dfenseurs.
190 - ... dans l'intention de faire une prompte paix. En vous quittant, recevez , comme un prsent qui vous prouve mon estime , votre arsenal intact, que les lois de la guerre ont rendu ma proprit; servezvous-en toujours pour le maintien de l'ordre.
172 - Je donne encore un conseil mon frre l'empereur d'Allemagne : qu'il se hte de faire la paix. C'est le moment de se rappeler que tous les empires ont un terme ; l'ide que la fin de la dynastie de la maison de Lorraine serait arrive doit l'effrayer. Je ne veux rien sur le continent. Ce sont des vaisseaux, des colonies, du commerce que je veux, et cela vous est avantageux comme nous.