Le gnie de la rvolution ...: La libert individuelle. La libert religieuse

 

 - 

.

-

246 - Sans pouvoir obliger personne les croire, il peut bannir de l'État quiconque ne les croit pas; il peut le bannir, non comme impie, mais comme insociable, comme incapable d'aimer sincrement les lois, la justice, et d'immoler au besoin sa vie son devoir.
246 - Les dogmes de la religion civile doivent tre simples, en petit nombre, noncs avec prcision, sans explications ni commentaires. L'existence de la Divinit puissante , intelligente , bienfaisante , prvoyante et pourvoyante , la vie venir , le bonheur des justes , le chtiment des mchans , la saintet du contrat social et des lois ; voil les dogmes positifs.
6 - Chacun de nous met en commun sa personne et toute sa puissance sous la suprme direction de la volont gnrale; et nous recevons en corps chaque membre comme partie indivisible du tout.
245 - Mais je me trompe en disant une rpublique chrtienne; chacun de ces deux mots exclut l'autre. Le christianisme ne prche que servitude et dpendance. Son esprit est trop favorable la tyrannie pour qu'elle n'en profite pas toujours. Les vrais chrtiens sont faits pour tre escl ves, ils le savent et ne s'en meuvent gure; cette courte vie a trop peu de prix leurs yeux.
7 - Qu'on nous dise qu'il est bon qu'un seul prisse pour tous; j'admirerai cette sentence dans la bouche d'un digne et vertueux patriote qui se consacre volontairement et par devoir la mort pour le salut de son pays : mais si l'on entend qu'il soit permis au gouvernement de sacrifier un...
7 - Loin qu'un seul doive prir pour tous, tous ont engag leurs biens et leurs vies la dfense de chacun d'eux, afin que la faiblesse particulire ft toujours protge par la force publique, et chaque membre par tout l'État.
283 - C'est du premier moment de la vie qu'il faut apprendre mriter de vivre ; et, comme on participe en naissant aux droits des citoyens, l'instant de notre naissance doit tre le commencement de l'exercice de nos devoirs. S'il ya des lois pour l'ge mr, il doit y en avoir pour l'enfance, qui enseignent obir aux autres ; et, comme on ne laisse pas la raison de chaque homme unique arbitre de ses devoirs, on doit d'autant moins abandonner aux lumires et aux prjugs des pres l'ducation...
133 - Ceux qui ne veulent pas souffrir que le prince use de rigueur en matire de religion, parce que la religion doit tre libre, sont dans une erreur impie.
183 - Sire, ne diffrez pas d'ter l'erreur l'espoir d'avoir parmi nous des temples et des autels ; achevez l'ouvrage que Louis le Grand avait entrepris et que Louis le Bien-aim a continu. Il vous...
38 - GÉNÉRAUX, et que, sur le sol de la Bastille dtruite et rase, on tablisse une place publique, au milieu de laquelle s'lvera une colonne d'une architecture noble et simple, avec cette inscription : A Louis XVI, restaurateur de la libert, publique.