Journal de chimie mdicale, de pharmacie et de toxicologie, 3; 9; 29

Penaud, 1853
 

 - 

.

-

460 - ... indiqu le jour o les substances auront t livres, ainsi que le numro d'ordre de la transcription sur le registre. Ledit registre sera conserv pendant vingt ans au moins, et devra tre reprsent toute rquisition de l'autorit.
322 - Les sous-prfets des arrondissements de Sceaux et de Saint-Denis, les maires et les commissaires de police des communes rurales du ressort de...
508 - La vente des substances vnneuses ne peut tre faite, pour l'usage de la mdecine, que par les pharmaciens et sur la prescription d'un mdecin, chirurgien, officier de sant ou d'un vtrinaire brevet.
320 - Il est dfendu de renfermer de l'eau de fleurs d'oranger, ou toutes autres eaux distilles, dans des vases de cuivre, tels que les estagnons de ce mtal, moins que ces vases ou ces estagnons ne soient tams l'intrieur l'tain fin.
458 - Les docteurs ou officiers de sant reus suivant les formes tablies dans les deux titres prcdents seront tenus de prsenter, dans le dlai d'un mois aprs la fixation de leur domicile, les diplmes qu'ils auront obtenus au greffe du tribunal de premire instance et au bureau de la sous-prfecture de l'arrondissement dans lequel les docteurs et officiers de sant voudront s'tablir.
67 - ... funestes , en dbitant des drogues sans vertu ou des substances inconnues, et dont on peut, par ce motif, faire un emploi nuisible la sant ou dangereux pour la vie de nos sujets; Notre Conseil-d Etat entendu , Nous avons dcrt et dcrtons ce qui suit : TITRE PREMIER.
391 - S'ils sont propres un usage alimentaire ou mdical, le tribunal pourra les mettre la disposition de l'administration pour tre attribus aux tablissements de bienfaisance. S'ils sont impropres cet usage ou nuisibles, les objets seront dtruits ou rpandus, aux frais du condamn.
213 - ... pourra vendre l'avenir des plantes ou des parties de plantes mdicinales indignes, fraches ou sches, ni exercer la profession d'herboriste, sans avoir subi auparavant, dans une des Écoles de pharmacie ou par-devant un jury de mdecine, un examen qui prouve qu'il connat exactement les plantes mdicinales, et sans avoir pay une rtribution qui ne pourra excder cinquante francs Paris et trente francs dans les autres dpartements pour les frais de cet examen.
477 - L'existence d'une matire particulire, d'une saveur sucre , dans les baies de sorbier ne doit pas tre un fait isol ; on trouvera sans doute la sorbine dans les fruits acides et sucrs qui appartiennent d'autres vgtaux de la mme famille. Peuttre aussi trouvera-t-on que cette nouvelle substance est quelquefois la cause de la saveur sucre que prsentent des liqueurs qui ont subi la fermentation vineuse, saveur dont jusqu' prsent on s'tait accord reporter exclusivement...
13 - Peut-on, se demande l'auteur, sachant quelle est la somme d'iode rpartie, soit dans l'air, soit dans les eaux, soit dans le sol et dans les productions alimentaires, reconnatre qu'il ya concidence entre l'abondance de ce principe et l'absence complte du goitre et du crtinisme? entre sa diminution progressive et le dveloppement correspondant de ces maladies? Cette question, M. Chatin, comme il tait facile de le prvoir, la rsout affirmativement.