Essai sur l'histoire des institutions des principaux peuples: Étude sur les anciennes thocraties

A. d'Aubers, 1843 - 256
 

 - 

.

-

71 - Qu'il prenne une femme bien faite, dont le nom soit agrable , qui ait la dmarche gracieuse d'un cygne ou d'un jeune lphant , dont le corps soit revtu d'un lger duvet , dont les cheveux soient fins , les dents , petites , et les membres , d'une douceur charmante.
137 - C'est pourquoi l'homme quittera son pre et sa mre, et s'attachera sa femme, et les deux deviendront une seule chair?
152 - S'il ne veut point pouser la femme de son frre qui lui est due selon la loi , cette femme ira la porte de la ville , et elle s'adressera aux anciens et elle leur dira : le frre de mon mari ne veut pas susciter dans Isral le nom de son frre , ni me prendre pour femme ; Et aussitt ils le feront appeler et ils l'interrogeront.
79 - Un guerrier ne doit jamais, dans une action , employer contre ses ennemis des armes perfides , comme des btons renfermant des stylets aigus , ni des flches barbeles , ni des flches empoisonnes, ni des traits enflamms1. 81. Qu'il ne frappe ni un ennemi qui est pied , si lui-mme est sur un char...
181 - ... prouve une terreur secrte, qui, loin d'abaisser l'me, donne du courage, et lve le gnie. Des aspects extraordinaires dclent de toutes parts une...
152 - S'il rpond : je ne veux point pouser cette femme-l ; La femme s'approchera de lui devant les anciens, et lui tera son soulier du pied , et lui crachera au visage , en disant : C'est ainsi que sera trait celui qui ne veut pas tablir la maison de son frre. Et sa maison sera appele dans Isral, la maison du dchauss i.
73 - Manou a donn en partage aux femmes l'amour de leur lit , de leur sige et de la parure , la concupiscence, la colre, les mauvais penchants, le dsir de faire du mal , et la perversit.
152 - ... et il donnera le nom de son frre l'an des fils qu'il aura d'elle, afin que le nom de son frre ne se perde point dans Isral.
170 - prendra vos enfants pour conduire ses chariots , il s'en fera des gens de cheval, et les fera courir devant son char. Il en fera ses officiers pour commander les uns mille hommes et les autres cinquante.
150 - Tu NE CONVOITERAS POINT la femme de ton prochain; tu ne dsireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son buf, ni son ne, ni aucune chose qui appartienne ton prochain.