Mmoires sur les guerres de Napolon, 1806-1813

 

 - 

.

1
1
2
12
3
31
4
33
5
52
6
65
7
74
8
76
11
140
12
145
13
231
14
237
15
306
16
357
17
358
18
359

9
109
10
118

-

57 - Napolon, empereur des Franais. roi d'Italie et protecteur de la confdration du Rhin : Sur le rapport de notre Ministre des relations extrieures . Notre Conseil d'État entendu , Nous avons dcrt et dcrtons ce qui suit: Art.
67 - Mme de Senfft les entres particulires au palais, ce qui portait l'invitation de passer les soires chez l'impratrice, o se runissaient, de neuf heures et demie minuit, les personnes de la cour qui taient du voyage. C'taient les dames du palais, Mme de Montmorency et Mme Maret, la belle Mme...
349 - C'est l que j'crivis ma demande de dmission que j'adressai au marchal Soult. Il en fut trs tonn et chercha me persuader de rester au service. Je ne voulus pas compromettre le secrtaire Fain, en bruitant les propositions faites par l'Empereur pour conclure la paix, car elles m'avaient t montres sous le sceau du secret. Cependant j'en donnai communication au capitaine Jordan, auquel me liait une troite amiti, et au gnral Chlopicki.
348 - Varsovie, avec le choix de prendre le titre de roi de Pologne ou d'incorporer le duch l'empire russe. Le secrtaire de l'Empereur me considrait tout fait comme un Franais, car il m'avait vu pendant quelques annes...
184 - Les nouvelles de Pologne sont mauvaises; le gnral Chlapowsky a t forc de se rfugier sur le territoire prussien. Je l'ai beaucoup connu lorsqu'il tait officier d'ordonnance de Napolon; c'est un petit homme, trs spirituel, qui l'chappa belle en ma prsence Wagram, o un boulet rasa le haut de son chapeau. Don Miguel, aprs l'entre de la flotte franaise dans le Tage, sous les ordres du contre-amiral Roussin, s'est soumis aux satisfactions que la France exigeait. L'Empereur...
124 - Eckmuhl et les Autrichiens, qui l'attaquaient depuis le matin, et n'avaient pu chasser ses deux divisions d'infanterie de la position avantageuse qu'il leur avait choisie. Le marchal me dit que, chaque fois que les colonnes ennemies s'approchaient des hauteurs o il avait dispos ses forces, il renvoyait en arrire les chevaux de l'artillerie, pour bien montrer ses soldats qu'il ne pensait pas se retirer.
67 - Ds leur arrive Bayonne, on avait annonc M. et Mme de Senfft les entres particulires au palais, ce qui portait l'invitation de passer les soires chez l'Impratrice, o se runissaient, de neuf heures et demie minuit, les personnes de la cour qui taient du voyage. C'taient...
67 - Senfft en avait fait airangez une attenante pour son habitation. Un escadron de la garde polonaise, tablie au bivouac dans un bois voisin, faisait le service du palais. La lgion de la Vistule et le beau rgiment des lanciers, command par le colonel...
128 - Pourquoi donc servez-vous les ravisseurs de votre patrie? Aprs avoir prononc ces mots, il donna un coup de cravache son cheval et partit au galop.
139 - Chemin faisant il m'aperut et me dit de me dpcher de rentrer au palais et de me coucher, en terminant comme il suit : Vous y trouverez un bon lit prpar pour vous; aprs avoir pass tant de nuits cheval, mettez-vous l'aise dans un bon lit de l'empereur Franois; vous recommencerez courir demain.