Correspondance philosophique et religieuse, 1843-45 [by B.P. Enfantin].

 

 - 

.

1
5
2
9
3
15
4
25
5
33
6
55
7
67
8
79
9
103
10
123
11
145
12
175
13
197
14
201

-

146 - Dieu n'a point envoy son Fils dans le monde, pour condamner le monde ; mais afin que le monde soit sauv par lui.
146 - Plus que jamais, messieurs, nous devons nous occuper de ces hautes spculations, car il faut nous tenir prts pour un vnement immense dans l'ordre divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse acclre qui doit frapper tous les observateurs.
143 - Tout annonce, et vos propres observations mmes le dmontrent, je ne sais quelle grande unit vers laquelle nous marchons, grands pas.
159 - En lui tait la vie, et la vie tait la lumire des hommes ; et la lumire luit dans les tnbres, et les tnbres ne l'ont pas comprise.
210 - Regnum meum non est de hoc mundo; si ex hoc mundo esset regnum meum, ministri mei utique decertarent ut non traderer Judaeis; nunc autem regnum meum non est hinc.
211 - Marthe dit Jsus : Seigneur, si vous eussiez t ici, mon frre ne serait pas mort. Mais je sais que prsentement mme Dieu vous accordera tout ce que vous lui demanderez.