Revue belge et trangre, 13

J.-B. Mortier, 1862
 

 - 

.

-

29 - La proprit tant un droit inviolable et sacr, nul ne peut en tre priv, si ce n'est lorsque la ncessit publique, lgalement constate, l'exige videmment, et sous la condition d'une juste et pralable indemnit.
27 - Nul ne peut tre contraint de cder sa proprit, si ce n'est pour cause d'utilit publique, et moyennant une juste et pralable indemnit.
527 - Poursuivant l'amour toute notre vie, nous ne l'obtenons jamais que d'une manire imparfaite qui fait saigner notre cur. Et l'eussions-nous obtenu vivants, que nous en restera-t-il aprs la mort? Je le veux, une prire amie nous suit...
500 - ... raisons dans la profonde corruption des partis pour refuser d'aller aussi vite que nous l'aurions voulu. Je respecte ses penses et les miennes. Peuttre vos opinions sont plus justes, plus profondes , et en considrant votre supriorit naturelle sur moi , je dois en tre convaincu ; mais la raison n'est pas tout l'homme, et ds que je n'ai pu draciner de mon tre les ides qui nous sparent, il est juste que je mette un terme une communaut de vie qui est tout mon avantage...
35 - La proprit est le droit de jouir et disposer des choses de la manire la plus absolue, pourvu qu'on n'en fasse pas un usage prohib par les lois ou par les rglements.
564 - ... au souvenir de vos bienfaits, comme les enfants d'Isral, prsents ou en exil, clbraient la mmoire de Sion. Et vous, messieurs, gnration dj nombreuse en qui j'ai sem peut-tre des vrits et des vertus, je vous demeure uni pour l'avenir, comme je le fus dans le pass ; mais, si un jour mes forces trahissaient mon lan, si vous veniez ddaigner les restes d'une voix qui vous fut chre, sachez que vous ne serez jamais ingrats, car rien ne peut empcher dsormais que...
630 - ... la composition sur une ide fondamentale quelconque qui ft approprie au sujet, et dont le dveloppement s'appuyt dans toutes ses parties sur le dveloppement de l'vnement qu'elle raconterait, en substituant, aux couleurs uses et fausses de la mythologie paenne, les couleurs neuves et .vraies de la thologie chrtienne, on pourrait jeter dans l'ode quelque chose de l'intrt du drame...
654 - Le Gouvernement franais a reconnu, citoyen Commissaire, que les systmes philosophiques sur la ncessit d'tendre et de gnraliser l'instruction, convenables sans doute l'ducation d'un peuple libre, sont incompatibles avec l'existence de nos colonies, qui repose sur l'esclavage et la distinction des couleurs.
491 - Je m'tonne de me voir au banc des prvenus, tandis que M. le Procureur gnral est au banc du Ministre Public ; je m'tonne que M. le Procureur gnral...
522 - C'est l, Messieurs, ce qui sauve l'histoire. Il "n'y a rien quoi dans le monde on en veuille plus; les oppresseurs des peuples et les oppresseurs de Dieu ne travaillent rien plus ardemment qu' empcher l'histoire d'exister; ils rassemblent contre elle le silence des. quatre vents du ciel; ils renferment...