Histoire authentique et secrte des traits de 1815 dans leurs rapports avec la restauration et la rvolution de juillet

 

 - 

.

-

301 - ratifications en seront changes en mme temps. En foi de quoi les plnipotentiaires respectifs l'ont sign et y ont appos le cachet de leurs armes. Fait Paris le 2o novembre l'an de grce 1815.
59 - Assez de gloire a illustr tour tour les drapeaux des diverses nations; les vicissitudes du sort ont assez fait succder de grands revers de grands succs : une plus belle arne est aujourd'hui ouverte aux souverains, et je suis le premier y descendre. Aprs avoir prsent au monde le spectacle de grands combats, il sera plus doux de ne connatre dsormais d'autre rivalit que celle des avantages de la paix, d'autre lutte que la lutte sainte de la flicit des peuples.
310 - SMTG , ni l'tat de possession tel qu'il est reconnu et confirm par le prsent trait. Le nombre de ces troupes ne dpassera pas cent cinquante mille hommes. Le commandant en chef de cette arme sera nomm par les puissances allies. Ce corps d'arme occupera les places de Cond , Valenciennes...
297 - Le prsent trait sera ratifi, et les ratifications en seront changes dans le dlai de quinze jours, ou plus tt, si faire se peut. En foi de quoi, les plnipotentiaires respectifs l'ont sign, et y ont appos le cachet de leurs armes. Fait Paris le 30 mai de l'an de grce 1814.
62 - Les puissances qui ont sign le trait de Paris, runies en Congrs Vienne , informes de l'vasion de Napolon Bonaparte et de son entre main arme en France , doivent leur propre dignit et l'intrt de l'ordre social une dclaration solennelle des senti ruons que cet vnement leur
63 - ... lois, et a manifest, la face de l'Univers, qu'il ne saurait y avoir ni paix, ni trve avec lui. Les puissances dclarent, en consquence, que Napolon Bonaparte s'est plac hors des relations civiles et sociales, et que, comme ennemi et perturbateur du repos du Monde, il s'est livr la vindicte publique.
294 - Les dettes spcialement hypothques dans leur origine sur les pays qui cessent d'appartenir la France, ou contractes pour leur administration intrieure, resteront la charge de ces mmes pays.
169 - ... de renouveler , des poques dtermines , soit sous les auspices immdiats des souverains , soit par leurs ministres respectifs, des runions consacres aux grands intrts communs et l'examen des mesures qui , dans chacune de ces poques , seront juges les plus salutaires pour le repos et la prosprit des peuples, et pour le maintien de la paix de l'Europe.
171 - Tout est consomm ; j'ai appos hier, plus mort que vif, mon nom ce fatal trait. J'avais jur de ne pas le faire , et je l'avais dit au roi ; ce malheureux prince m'a conjur , en fondant en larmes, de ne pas l'abandonner , et ds ce moment je n'ai pas hsit.
305 - Majest en son conseil priv; feld-marchal de ses armes, colonel du rgiment royal des gardes cheval, chevalier du trs-noble ordre de la Jarretire, chevalier grand'croix du trs-honorable ordre du Bain...