Choix de rapports, opinions et discours prononcs la Tribune Nationale depuis 1789 jusqu' ce jour: 1789-91. (Assemble constituante)

Guillaume N. Lallement
A. Eymery, 1819
 

 - 

.

-

7 - La libert consiste pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas autrui; ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la socit la jouissance de ces mmes droits; ces bornes ne peuvent tre dtermines que par la loi.
86 - L'assemble nationale constituante en remet le dpt la fidlit du corps lgislatif, du roi et des juges, la vigilance des pres de famille, aux pouses et aux mres , l'affection des jeunes citoyens , au courage de tous les Franais.
79 - ... gnrale. Je ne parle pas de ceux qui n'ont t dtermins que par leur attachement pour moi: pourriez-vous y voir des coupables ? Quant ceux qui , par des excs o je pourrais...
174 - Vous l'avez dj devin, messieurs; c'est ou l'auteur de la motion, ou moi. Je dis d'abord l'auteur de la motion, parce qu'il est possible que sa modestie embarrasse ou son courage mal affermi aient redout quelque grande marque de confiance, et qu'il ait voulu se mnager le moyen de la refuser en faisant admettre une exclusion gnrale.
175 - Voici donc, messieurs, l'amendement que je vous propose; c'est de borner l'exclusion demande M. de Mirabeau, dput des communes de la snchausse d'Aix.
78 - Mais, Messieurs, pour l'affermissement de la libert, pour la stabilit de la Constitution, pour le bonheur individuel de tous les Franais, il est des intrts sur lesquels un devoir imprieux nous prescrit de runir tous nos efforts. Ces intrts sont le respect des Lois, le rtablissement de l'ordre, et la runion de tous les citoyens. Aujourd'hui que la Constitution est dfinitivement arrte, des Franais vivant sous les mmes Lois ne doivent connatre d'ennemis que ceux qui...
79 - ... loigns de leur patrie soient certains de trouver, en y rentrant, la sret et la tranquillit. Et pour teindre les haines, pour adoucir les maux qu'une grande rvolution entrane toujours sa suite, pour que la loi puisse d'aujourd'hui...
8 - L'Assemble nationale, considrant que la libert affermit les empires, mais que la licence les dtruit; que, loin d'tre le droit de tout faire, la libert n'existe que par l'obissance aux lois; que si, dans les temps calmes, cette obissance est suffisamment assure par l'autorit publique ordinaire, il peut survenir des poques difficiles, o les peuples, agits par des causes souvent criminelles, deviennent l'instrument d'intrigues qu'ils ignorent; que ces temps de crise ncessitent...
78 - Je manquerais cependant la vrit si je disais que j'ai aperu, dans les moyens d'excution et d'administration, toute l'nergie qui serait ncessaire pour imprimer le mouvement, et pour conserver l'unit dans toutes les parties d'un...
262 - Rien n'lve les mes des peuples, rien ne forme les murs publiques, comme les vertus des lgislateurs. Donnez vos concitoyens ce grand exemple d'amour pour l'galit, d'attachement exclusif au bonheur de la patrie; donnez-le vos successeurs, tous ceux qui sont destins influer sur le sort des nations...