Parnasse latin moderne: ou Choix des meilleurs morceaux des Potes latins qui se sont le plus distingus depuis la renaissance des lettres jusqu' nos jours, avec leurs notices et la traduction franoise, 2

Chez Yvernault et Cabin, 1808 - 486
 

 - 

.

-

79 - Chez nos dvots aeux le thtre abhorr Fut longtemps dans la France un plaisir ignor. De plerins, dit-on, une troupe grossire En public Paris y monta la premire ; Et, sottement zle en sa simplicit, Joua les saints, la Vierge et Dieu, par pit. Le savoir, la fin dissipant l'ignorance, Fit voir de ce projet la dvote imprudence. On chassa ces docteurs prchant sans mission ; On vit renatre Hector, Andromaque, Ilion.
303 - Mais vous naissez le plus souvent Sur les humides bords des royaumes du vent. La nature envers vous me semble bien injuste. Votre compassion, lui rpondit l'arbuste, Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci : Les vents me sont moins qu' vous redoutables ; Je plie et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups pouvantables Rsist sans courber le dos; Mais attendons la fin.
301 - LE CHÊNE ET LE ROSEAU. LE chne un jour dit au roseau : Vous avez bien sujet d'accuser la nature ; Un roitelet pour vous est un pesant fardeau ; Le moindre vent qui d'aventure...
421 - D'un choc pouvantable ils se frappent soudain. La terre en retentit, leurs lances sont rompues : Comme en un ciel brlant deux effroyables nues , Qui, portant le tonnerre et la mort dans leurs flancs, Se heurtent dans les airs et volent sur les vents; De leur mlange affreux les clairs rejaillissent ; La foudre en est forme, et les mortels frmissent.
403 - Sur un autel de fer, un livre inexplicable Contient de l'avenir l'histoire irrvocable : La main de l'Eternel y marqua nos dsirs, Et nos chagrins cruels, et nos faibles plaisirs. On voit la Libert...
75 - Jadis de nos auteurs les pointes ignores Furent de l'Italie en nos vers attires. Le vulgaire , bloui de leur faux agrment , À ce nouvel appt courut avidement. La faveur du public excitant leur audace , / Leur nombre imptueux inonda le Parnasse...
85 - Que Neptune en courroux, s'levant sur la mer, D'un mot calme les flots, mette la paix dans l'air, Dlivre les vaisseaux , des syrtes les arrache : C'est l ce qui surprend , frappe, saisit, attache'.
81 - Il faut dans la douleur que vous vous abaissiez : Pour me tirer des pleurs , il faut que vous pleuriez . Ces grands mots dont alors l'acteur emplit sa bouche Ne partent point d'un cur que sa misre touche.
69 - Telle qu'une bergre, au plus beau jour de fte, De superbes rubis ne charge point sa tte, Et, sans mler l'or l'clat des diamants, Cueille en un champ voisin ses plus beaux ornements; Telle, aimable en son air, mais humble dans son style, Doit clater sans pompe une lgante Idylle.
67 - Quoi que vous criviez, vitez la bassesse : Le style le moins noble a pourtant sa noblesse. Au mpris du bon sens, le Burlesque effront Trompa les yeux d'abord...