Google YouTube Gmail Drive »
 
" Ces lectures de Figaro se multiplirent tel point , par la complaisance calcule de l'auteur, que chaque jour on entendait dire : J'ai assist ou j'assisterai la lecture de la pice de Beaumarchais. Le dsir de la voir reprsenter devint universel;... "
Mmoires sur la vie prive de Marie-Antoinette: reine de France et de ... - 276
Mme Campan (Jeanne-Louise-Henriette) - 1823
-

Mmoires historiques, critiques, et anecdotes sur les reines et ..., 6

Jean Franois Dreux du Radier - 1827
...opinitre finit par triompher de toutes les rsistances. Une phrase adroite, insre dans la pice, avait comme forc le suffrage des grands seigneurs...l'honneur d'tre rangs parmi les esprits suprieurs ..Ilnyaque les petits esprits, disait son Figaro, qui craignent les petits crits. Comment une socit...
-

Histoire de France, 16

abbe Antoine Eugene de Genoude - 1847
...j'emprunte le rcit suivant : Ces lectures de Figaro se multiplirent un tel point , par la complaisance calcule de l'auteur, que , chaque jour,...forc le suffrage des grands seigneurs ou des gens puissants qui visaient l'honneur d'tre rangs parmi les esprits suprieurs : il faisait dire...
-

Mmoires sur la vie de Marie-Antoinette: reine de France et de Navarre ...

Madame Campan, Franois Barrire - 1849 - : 488
...pice ne pouvait tre reprsente. Ces lectures de Figaro se multiplirent tel point , par la complaisance calcule de l'auteur, que chaque jour...forc le suffrage des grands seigneurs ou des gens puissants qui visaient l'honneur d'tre rangs parmi les esprits suprieurs : il faisait dire...
-

Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant ..., 10

1849
...pice ne pouvait tre reprsente. Ces lectures de Figaro se multiplirent tel point , par la complaisance calcule de l'auteur, que chaque jour...devint universel; une phrase qu'il avait eu l'adresse l'insrer dans son ouvrage avait comme forc le suffrage des grands seigneurs ou des gens puissants...
-

Beaumarchais et son temps: tudes sur la socit en France au ..., 2

Louis Lonard de Lomnie - 1856
...pice, qu'il lisait, ce qu'on assure, avec un rare talent. Chaque jour, crit M""1 Campan, on entendait dire : J'ai assist ou j'assisterai la lecture de la pice de Beaumarchais. J'ai sous les yeux le manuscrit qui servait ces lectures de salon ; il est beaucoup plus lgant...
-

Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant le 18e ...

Franois Barrire, Mathurin Lescure - 1867
...pice ne pouvait tre reprsente. Ces lectures de Figaro se multiplirent tel point , par la complaisance calcule de l'auteur, que chaque jour...forc le suffrage des grands seigneurs ou des gens puissants qui visaient l'honneur d'tre rangs parmi les esprits suprieurs : il faisait dire...
-

Thtre complet de Beaumarchais: La folle journe; ou, Le mariage de Figaro

Pierre Augustin Caron de Beaumarchais - 1870
...lui faire du mal. 2. Ces lectures se multipliaient un tel point, par la complaisance caleule de l'auteur, que chaque jour on entendait dire : J'ai...j'assisterai la lecture de la pice de Beaumarchais. (Mmoires de Madame Campan, t. I, P. 277-) preface dont il faisait prcder la lecture de sa comdie,...
-

Thtre complet de Beaumarchais, rimpr. des d. princeps, avec les ...

Pierre Augustin Caron de Beaumarchais - 1870
...dessein prmdit de lui faire du mal. 2. Ces lectures se multipliaient a un tel point, par la complaisance calcule de l'auteur, que chaque jour...J'ai assist ou j'assisterai la lecture de la piece de Beaumarchais. (Mmoires de Madame Campan, t. I. P- *77-) prface dont il faisait prcder...
-

Thtre complet de Beaumarchais: La folle journe; ou, Le mariage de Figaro

Pierre Augustin Caron de Beaumarchais - 1870
...dessein prmdit de lui taire du mal. 2. Ces lectures se multipliaient un tel point, par la complaisance calcule de l'auteur, que chaque jour...on entendait dire : J'ai assist ou j'assisterai la lecture de la pice de Beaumarchais. (Mmoires de Madame Campan. t. I, P. 377-) XIII ...
-

Histoire universelle du thtre, 4

Alphonse Royer - 1870
...c'est ainsi que Molire avait agi pour Tartufe. Mme Campan assure qu'elle entendait dire partout : J'ai assist ou j'assisterai la lecture de la pice de Beaumarchais. M. de Lomnie, dans son livre sur Beaumarchais et son temps, reproduit, d'aprs le manuscrit original...
-




  1. PDF