Google YouTube Gmail Drive »
 
" Aux portes de Trzne, et parmi ces tombeaux, Des princes de ma race antiques spultures, Est un temple sacr, formidable aux parjures : C'est l que les mortels n'osent jurer en vain ; Le perfide y reoit un chtiment soudain ; Et, craignant d'y... "
Causeries du lundi - 156
Charles Augustin Sainte-Beuve - 1856
-

Petite bibliotheque des thatres: Chef-d'uvres de la Fosse. Coriolan

1787
...ne dpend de personne. L'hymen n'est point toujours entour de flambeaux. Aux portes de Trienc , et parmi ces tombeaux Des Princes de ma race antiques...spultures, Est un Temple sacr , formidable aux parjures. C'eit-l que les mor;eÎE n'osent jurer en vain. Le pcvfidc y reoit un chtiment soudain; Et ,...
-

Petite bibliothque des thatres, contenant un recueil des ..., 41

1787
...Princes de ma race antiques spultures, Ist un Temple sacr , formidable aux parjures. C'est-l que les mortels n'osent jurer en vain. Le perfide y reoit un chtiment soudain; Et , craignant d'y trouver la morr invitable, Le mensonge n'a point de frein plus redoutable. ta,...
-

Oeuvres compltes, 2

Jean Racine - 1796
...l'ordonne, Le don de notre foi ne dpend de personne : L'hymen n'est point toujours entour de flambeaux. Aux portes de Trzne , et parmi ces tombeaux ,...que les mortels n'osent jurer en vain : Le perfide y recoit un chtiment soudain ; Et craignant d'y trouver la mort invitable , Le mensonge n'a point...
-

Iphignie. Phedre. Esther. Athalie

Jean Racine - 1801
...ne dpend de personne : L'hymen n'est point toujours entour de flambeaux. Aux portes de Trzene, et parmi ces tombeaux, Des princes de ma race antiques...vain ; Le perfide y reoit un chtiment soudain ; Et craignant d'y trouver la mort invitable, Le mensonge n'a point de frein plus redoutable. L,...
-

Élmens de grammaire gnrale: appliqus a la langue franaise, 1

Roch Ambroise Sicard - 1801
...approche , se brise , et vomit k nos yeux , PARMI des flots d'ccurae un monstre furieux . * s Aux portes de Trzne , et PARMI ces tombeaux , Des princes de ma race , antique spulture , Est un temple sacr , formidaMe au parjure. LOIN, PRÈS. Ce sont encore...
-

Lyce, ou Cours de littrature ancienne et moderne;

Jean-Franois de La Harpe - 1798
...son poux. Il la rassure : L'hymen n'est pas toujouis entour de flambeaux. Aux portes de Trzene, et parmi ces tombeaux Des princes de ma race antiques...vain. Le perfide y reoit un chtiment soudain. Et craignant d'y trouver la mort invitable, Le mensonge n'a point de frein plus redoutable. L,...
-

uvres, avec notes par m. de Levizac, 2

Jean Racine - 1804
...L'hymen n'est point toujours entour de flambeaux, Aux portes de Tr/ne, et parmi ces tombtaux, Des princes de ma race antiques spultures, Est un temple sacr, formidable aux parjurer-1 C'est l que les mortels n'osent jurer en vain ; Le perfide y reoit un chtiment soudain...
-

Mlanges acadmiques, potiques, littraires, philologiques ..., 3

Gabriel-Henri Gaillard - 1806
...devant vous; Fuyez vos ennemis, et suivez votre poux. C'tait assez ; mais voici ce qu'il ajoute : Aux portes de Trzne, et parmi ces tombeaux Des...en vain. Le perfide y reoit un chtiment soudain , Et craignant d'y trouver la mort invitable, Le mensonge n'a point de frein plus redoutable. L,...
-

uvres de Jean Racine..: Iphignie

Jean Racine - 1810
...Le don de notre foi ne dpend de personne : L'hymen n'est point toujours entour de flambeaux. Aux portes de Trzne, et parmi ces tombeaux, Des...vain ; Le perfide y reoit un chtiment soudain ; Et craignant d'y trouver la mort invitable, Le mensonge n'a point de frein plus redoutable. L,...
-

Oeuvres compltes de Jean Racine, 2

Jean Racine - 1811
..., Le don de notre foi ne dpend de personne : "L'hymen n'est point toujours entour de flambeaux. Aux portes de Trzne , et parmi ces tombeaux, Des...vain : Le perfide y reoit un chtiment soudain; Et craignant d'y trouver la mort invitable , Le mensonge n'a point de frein plus redoutable. L...
-




  1. PDF