YouTube Gmail Drive »
 
" Je crois que nous ne nous entendons pas sur l'article du peuple, que vous croyez digne d'tre instruit. J'entends par peuple la populace, qui n'a que ses bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacit de s'instruire;... "
Dmonstrations vangliques, tr., reproduites intgralement, annotes et ... - 21
Dmonstrations - 1862
-

Oeuvres completes de Voltaire...

Voltaire - 1784
...peuple , que vous croyez digne d'tre inftruit. J'entends , par peuple , la populace qui n'a que fes bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacit de s'inflruire ; ils mourraient de faim avant de devenir philofophes. Il me parat eflentiel qu'il y...
-

uvres completes de Voltaire, 77

Voltaire - 1785
...peuple , que vous croyez digne d'tre inftruit. J'entends, par peuple, la populace qui- n'a que fes bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacit de s'inftruire; ils mourraient de faim avant de devenir philofophes. Il me parat effentiel qu'il y ait...
-

uvres compltes de Voltaire, 1; 77

Voltaire - 1785
...peuple , que vous croyez digne d'tre inflruit. J'entends, par peuple, la populace qui n'a que fes bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacit de s'inftruire; ils mourraient <ie faimavantdedevenirphilofophes. Il meparait eflentiel qu'il y ait des...
-

Oeuvres compltes, 90

Voltaire - 1792
...peuple, que vous croyez digne d'tre inftrait. J'entends , par peuple , la populace qui n'a que fes bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps- ni la capacit de 'inftruire ; ils mourraient de faim avant de devenir philofophes. Il me parat eflentiel qu'il y...
-

Gnie du Christianisme: ou Beauts de la religion chrtienne, 2

Franois-Ren vicomte de Chateaubriand - 1816 - : 384
...mcanique et l'astronomie, le reste n'est qu'une curiosit fatigante. ( Tom. IX, p. 484. ) A Damilaville. J'entends par peuple la populace qui n'a que ses bras...jamais le temps ni la capacit .de s'instruire; ils mourroient de faim avant de devenir philosophes. 11 me parot essentiel qu'il y ait des gueux ignorans....
-

Oeuvres compltes de Voltaire: Correspondance gnrale

Voltaire - 1821
...tirades, de sentences ingnieuses et vraies, en un mot, des choses loquentes et mtressantes. Je crois que nous ne nous entendons pas sur l'article du peuple,...croyez digne d'tre instruit. J'entends, par peuple, l:i populace qui n'a que ses bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps...
-

uvres compltes de M. le vicomte de Chateaubriand ...

Franois-Ren vicomte de Chateaubriand - 1826
...et l'astronomie , le reste n'est qu'une curiosit fatigante. (Tom. IX, pag. 484.) A Damilaville. J'entends par peuple la populace , qui n'a que ses...jamais le temps ni la capacit de s'instruire; ils mourroient de faim avant de devenir philosophes. Il me parot essentiel qu'il y ait des gueux ignorants....
-

uvres compltes de Voltaire avec des remarques et des notes historiques ...

Voltaire - 1828
...de sentences ingnieuses et vraies; en un mot, des choses loquentes et intressantes. Je crois que nous ne nous entendons pas sur l'article du peuple...ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me parat essentiel qu'il y ait des gueux ignorans. Si vous fesiez valoir, comme moi , une terre...
-

Oeuvres choisies de M. de Chateaubriand, 14

Franois-Ren vicomte de Chateaubriand - 1834
...tronomie, le reste n'est qu'une curiosit fatigante. (T. ix, pag. 484.) A Damilaville. J'entends pur peuple la populace qui n'a que ses bras pour vivre....jamais le temps ni la capacit de s'instruire ; ils mourroient de faim avant de devenir philosophes. Il me pareil essentiel qu'il y ait des gueux ignorants....
-

Oeuvres compltes de M. le Vicomte de Chateaubriand: Gnie du Christianisme

Franois-Ren vicomte de Chateaubriand - 1835
...pag. 170.) tronomie, le reste n'est qu'une curiosit fatigante. (T. ix, paRi 484.) A Damilaville. J'entends par peuple la populace qui n'a que ses...jamais le temps ni la capacit de s'instruire; ils mourroient de faim avant de devenir philosophes. Il me parot essentiel qu'il y ait des gueux ignorants....
-




  1. PDF