Histoire impartiale du procs de Louis XVI, ci-devant roi des Franais: ou recueil complet et authentique de tous les rapports faits la Convention nationale-- des diffrentes opinions des reprsentans du peuple ou des particuliers, pronces la Tribune nationale, ou publies par la voie de l'empression; enfin, de toutes les pices qui entreront dans l'instruction de ce grand procs, jusqu'au jugement dfinitif inclusivement, 1-2

Louis Franois Jauffret
C. F. Perlet, 1792
 

 - 

.

-

276 - Aprs l'abdication, expresse ou lgale, le Roi sera dans la classe des citoyens, et pourra tre accus et jug comme eux pour les actes postrieurs son abdication.
107 - La loi ne doit tablir que des peines strictement et videmment ncessaires, et nul ne peut tre puni qu'en vertu d'une loi tablie et promulgue antrieurement au dlit, et lgalement applique.
123 - ... j'avoue que l'usage des peuples les plus libres qui aient jamais t sur la terre me fait croire qu'il ya des cas o il faut mettre pour un moment un voile sur la libert , comme l'on cache les statues des dieux.
149 - Rpublique fonder : ceux qui attachent quelque importance au juste chtiment d'un roi ne fonderont jamais une Rpublique. Parmi nous la finesse des esprits et des caractres est un grand obstacle la libert ; on embellit toutes les erreurs , et, le plus souvent , la vrit n'est que la sduction de notre got.
132 - Si le roi se met la tte d'une arme et en dirige. les forces contre la Nation , ou s'il ne s'oppose pas, par un acte formel, une telle entreprise qui s'excuterait en son nom, il sera cens avoir abdiqu la royaut.
153 - Juger un roi comme un citoyen, ce mot tonnera la postrit froide. Juger, c'est appliquer la loi. Une loi est un rapport de justice : quel rapport de justice y at-il donc entre l'humanit et les rois ? Qu'y at-il de commun entre Louis et le peuple franais...
150 - Cromwell mort, vit renatre les rois malgr son nergie, que ne doivent pas craindre parmi nous les bons citoyens amis de la libert en voyant la hache trembler dans nos mains, et un peuple, ds le premier jour de sa libert, respecter le souvenir de ses fers ! Quelle rpublique voulez-vous tablir au milieu de nos combats particuliers et de nos faiblesses communes?
178 - ... il pour il, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brlure pour brlure, plaie pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure 7 . C'est le plus ancien systme de peines corporelles.
155 - ... regard comme citoyen, ne pourrait tre jug par les mmes bouches qui l'accusent. Louis est un tranger parmi nous ; il n'tait pas citoyen avant son crime, il ne pouvait voter, il ne pouvait porter les armes ; il l'est encore moins depuis son crime; et par quel abus de la justice mme en feriez-vous un citoyen pour le condamner? Aussitt qu'un homme est coupable, il sort de la cit ; et point du tout, Louis y entrerait par son crime. Je vous dirai plus : c'est que si vous dclariez...
152 - Pour moi, je ne vois point de milieu : cet homme doit rgner ou mourir. Il vous prouvera que tout ce qu'il a fait, il l'a fait pour soutenir...