La domination franaise en Belgique la fin du XVIIIe et au commencement du XIXe sicle ...: La deuxime conqute et la runion dfinitive

J. Lebgue & cie, 1908
 

 - 

.

-

309 - ... d'administrer les tablissements qui appartiennent la commune, qui sont entretenus de ses deniers, ou qui sont particulirement destins l'usage des citoyens dont elle est compose ; de faire jouir les habitants des avantages d'une bonne police, notamment de la propret, de la salubrit, de la sret et de la tranquillit dans les rues, lieux et difices publics.
309 - ... de rgler et d'acquitter celles des dpenses locales qui doivent tre payes des deniers communs ; de diriger et faire excuter les travaux publics qui sont la charge de la communaut...
308 - Les corps municipaux auront deux espces de fonctions remplir; les unes propres au pouvoir municipal, les autres propres l'administration gnrale de l'Etat, et dlgues par elle aux municipalits.
320 - ... des puissances ennemies qui n'auraient pas pralablement reconnu solennellement l'indpendance de la nation franaise, sa souverainet, l'indivisibilit et l'unit de la Rpublique, fonde sur la libert et l'galit.
248 - La Convention nationale, aprs avoir entendu le rapport de ses comits de Salut public et de Sret gnrale, dcrte...
339 - ... arriverait infailliblement, si vous ne mettiez l'ennemi, pendant que vous le pouvez, dans l'impossibilit de vous attaquer de nouveau ; il faut baser la paix sur la nature mme des choses, et non sur la fidlit et la bonne foi d'un ennemi astucieux, dont l'intrt constant et, par consquent, les ternels efforts seront de nous anantir.
25 - Les jeunes gens iront au combat ; les hommes maris forgeront les armes et transporteront les subsistances ; les femmes feront des tentes, des habits et serviront dans les hpitaux ; les enfants mettront le vieux linge en charpie ; les vieillards se feront porter sur les places publiques pour exciter le courage des guerriers, prcher la haine des rois et l'unit de la Rpublique.
169 - glises des communes vacues par les uhlans regorgeaient de saints; ils n'ont pas plutt recouvr la libert, qu'ils ont voulu aller voir la Convention nationale Paris. Je leur ai donn des ciboires, des calices, des remontrances, des galons, pour faire leur route, et je te les envoie de suite par la diligence de Mau^
342 - Sont pareillement runis au territoire franais tous les autres pays en de du Rhin, qui taient, avant la guerre actuelle, sous la domination de l'Autriche, et ceux qui ont t conservs la Rpublique franaise par le trait conclu La Haye, le 27 floral dernier, entre ses plnipotentiaires et ceux de la Rpublique des ProvincesUnies, auquel il n'est drog en rien par aucune des dispositions du prsent dcret.
153 - Convention nationale dcrte que tontes les troupes des tyrans coaliss, renfermes dans les places du territoire franais envahies par l'ennemi sur la frontire du Nord, et qui ne...