Histoire de la rvolution franaise, 3

Furne, 1854
 

 - 

.

-

230 - Que ces mmes hommes qui proclament partout qu'une nouvelle rvolution est ncessaire, qui font dclarer telle ou telle section en tat d'insurrection permanente; qui disent la Commune que lorsque la Convention a succd Louis, on n'a fait que changer de...
229 - Craignez qu'au milieu de ses triomphes la France ne ressemble ces monuments fameux qui, dans l'Egypte, ont vaincu le temps. L'tranger qui passe s'tonne de leur grandeur ; s'il veut y pntrer, qu'y trouve-t-il? Des cendres inanimes, et le silence des tombeaux.
211 - Je m'arrte devant l'histoire ; songez qu'elle jugera votre jugement, et que le sien sera celui des sicles.
165 - Citoyens , si le peuple romain , aprs six cents ans de vertu et de haine contre les rois; si la Grande-Bretagne , aprs Cromwell mort, vit renatre les rois malgr son nergie , que ne doivent pas craindre parmi nous les bons 'citoyens , amis de la libert , en voyant la hache trembler dans nos mains , et un peuple, ds le premier jour de sa libert, respecter le souvenir de ses fers ! Quelle rpublique voulez-vous tablir au milieu de nos combats particuliers et de nos faiblesses communes?
211 - Le peuple dsirait la destruction d'un impt dsastreux qui pesait sur lui : il le dtruisit ; le peuple demandait l'abolition de la servitude : il commena par l'abolir lui-mme dans ses domaines ; le peuple sollicitait des rformes dans la lgislation criminelle pour l'adoucissement du sort des accuss : il fit ces rformes; le peuple voulait que des milliers de...
304 - Ils saisissent avidement cette phrase, puis ils se htent d'envoyer des missaires parmi les femmes attroupes devant les boutiques des boulangers pour les pousser enlever, prix cotant, du savon, des chandelles et du sucre, de la boutique des piciers dtaillistes, tandis que ces missaires pillent eux-mmes les boutiques des pauvres piciers patriotes. Puis ces sclrats gardent le silence tout le jour; ils se concertent la nuit dans un conciliabule nocturne, tenu rue de...
211 - Louis tait mont sur le trne vingt ans; et vingt ans, il donna sur le trne l'exemple des murs; il n'y porta aucune faiblesse coupable, ni aucune passion corruptrice; il y fut conome, juste, svre; il s'y montra toujours l'ami constant du peuple.
231 - ... si ncessaire ? Un chef ! Ah ! si telle tait leur audace, il ne paratrait que pour tre l'instant perc de mille coups. Mais quelles horreurs ne serait pas livr Paris ? Paris dont la postrit admirera le courage hroque contre les rois...
304 - ... dans une simple dclaration , le pillage de quelques magasins, la porte desquels on pendrait les accapareurs , mettrait bientt fin leurs malversations.
94 - La sensibilit qui gmit presque exclusivement pour les ennemis de la libert m'est suspecte. Cessez d'agiter sous mes yeux la robe sanglante du tyran, ou je croirai que vous voulez remettre Rome dans les fers.