Journal de chimie mdicale, de pharmacie et de toxicologie

Bchet jeune, 1830
 

 - 

.

Cyanure DE MERCURE Sa prparation par M Desfosses 261
75
Baget et Robinet Rapport sur les prparations de salsepareillc 161
78
EAUX CALCAIRES et SÉLÉNITEUSES par M Laugier 221
82
BLANCHIMENT DES MURS PAR LES ACIDES 91 117
91
MACHINES A VAPEUR
118
Aconitum feror Extrait sur cette plante par M Richard 663
121
EAU DE LAITUE CONTENANT DU NITRATE DE PLOMB par MM Quesne
122
ABSTINENCE des dangers de l par M Piorry 347
126
HUMBUR DUN KYSTE par M Guranger
134
ALBUMINE SUBSTITUÉE AU CASÉUm par M Payen
138
Magnsium par M Bussy
141
EauxMÈRES DE SULFATE DE QUININE par M Henry fils
159
Bral Diffrentes prparations de salsepareille
161
TÉRÉBENTAINE MAGNÉSIÉB par M Faur 94 766
168
APPANBIL DE M BaetheaUPARRAIN pour prserver les tailleurs
180
Natron dÉGYPTE par M Poutet
197
PILULES MERCURIELLES par M Wisling 287
202
NARCOTINE INJECTÉE DANS LES VEINES
216
BLESSÉS DE JUILLET 571 635 764
219
ACIDE ARSÉNIEUX Sur sa volatilit dans la vapeur deau par M
220
VIANDES ALTÉRÉES Sur leurs effets dltres par M Ollivier dAn
236
SACCHAROLÉS par M Bral
243
ACIDE HYDROCYANIQUE Sur sa prparation par M Tilloy 756
257
SACCHARURES par M Bral
271
ARBRE A LAIT DE DMÉRARY
280
Acive IODIQUE CRISTALLISÉ par M Srullas
305
HYDRURES DARSENIC par M Soubeiran
308
EXTRAIT DE RACINE DASPERGES par M Vaudin
314
Salicine Rapport sur le mmoire de M Leroux par MM Gay
340
ARGENT MÉTALLIQUE TROUVÉ DANS LES ORGANÉS 179
342
EauxMÈRES DE SULFATE DE QUININE par M Guibourt
356
ManganÈSE RETIRÉ DE SES DISSOLUTIONS PAR LÉLECTRICITÉ
361
CALCUL URÉTRAL DAGNEAU Male Son analyse par M Lassaigne 449
362
Vin Note sur le par M Bouis
366
CAVERNES A OSSEMENS 21
472
BernardDeRosne Appareil vaporatoire 122
473
PRIX PROPOSÉS PAR LA SOCIÉTÉ DE PHARMACIE de Paris 319
474
RACHAOTTE 603
481
URINE LAITEUSE par M Blondeau 41
492
VARIATIONS DE LACIDE CARBONIQUE ATMOSPHÉRIQUE par M
499
CHÊNE FRAPPÉ PAR LA FOUDRE 317
513
Salcise Note sur cette substance par MM Jules GayLussac
530
VaRIOLAIRE AMĚRE Succdane du quinquina
534
Bains 10DURÉS par M Lugol
537
ACIDE LACTIQUB Est un acide particulier 221
538
Marnes du Calvados par M Vauquelin 1
556
LAJT Note sur le ET LA MATIÈRE CASÉEUSB par M Guibourt
559
Chlorures Sur leur combinaison avec le gaz ammoniaque
561
ACIDE SULFOSINAPIQUE Sa nonexistence par M Pelouze
577
BelaAr Ecorce de 767
583
Sang DUN ASPECT LAITEUX Son examen par M Christison
585
VENTE ILLICITE DE MÉDICAMENS 510 637
588
GalvaxiSME Prvient labsorption des virus 64
605
MÉDICAMENS SACCHAROLIQUES par M Bral 271
607
LAIT Observations sur le ET SA MATIÈRE CASÉEUSE par M Bracon
612
CALORURE DIODE par M Srullas 221 336
631
OPIUM INJECTÉ DANS LES VEINES 219
668
VERmillon Sur sa falsification par M Saladin
669
Vins mdicinaux par M Gay
673
ACIDB SULFURIQUE Mmoire sur le compos cristallin qui se pro
684
Choleramorbus Lettre sur cette maladie par M Gamba
691
RECHERCHES EXPÉRIMENTALES SUR LE SANG HUMAIN par M Denis
697
Pate DE GUIMAUVE par M Quls 511
717
Sels MÉTALLIQUES DANS LE PAIN par M Henry pre 112
725
MÉMOIRES POUR SERVIR A LHISTOIRE VÉGÉTALE par M Decandolle
733
RÉSECTION DES POLYPES UTÉRINS 349
737
Sirop DE POINTES DAsperges par M Chevallier 431
758

-

51 - La dfense d'annoncer et vendre des remdes secrets , porte par l'article 36 de la loi du 2 1 germinal an XI , ne concerne pas les prparations et remdes qui , avant la publication de ladite loi, .avaient t approuvs, et dont la distribution avait t permise dans les formes alors usites : elle ne concerne pas non plus les prparations et remdes qui , d'aprs l'avis des coles ou socits de mdecine ou de mdecins commis cet...
257 - Toutefois, les ractifs sont des moyens auxiliaires plus ou moins importans, qu'on doit toujours accueillir, afin d'en tirer des lumires qui peuvent mettre sur la voie de recherches plus positives. Je signale en consquence l'acide iodique comme un ractif extrmement sensible pour dceler la prsence de la morphine libre ou combine avec les acides actique, sulfurique, nitrique et hydrochlorique , non-seulement isolment, mais encore en mlange avec les autres alcalis vgtaux, attendu...
672 - DICTIONNAIRE UNIVERSEL DE MATIÈRE MÉDICALE ET DE THÉRAPEUTIQUE GÉNÉRALE, contenant l'indication, la description et l'emploi de tous les mdicaments connus dans les diverses parties du globe; par F.-V. MÉRAT et A.-J. DELENS, membres de l'Acadmie impriale de mdecine. Ouvrage complet.
214 - L'lectrochimie , au contraire , telle que je la considre , n'emploie que des corps l'tat naissant et des forces excessivement faibles , qui , produisant les molcules , pour ainsi dire , une une , disposent par l les composs prendre des formes rgulires , mme quand ils sont insolubles , puisque le nombre des molcules ne peut apporter aucun trouble dans leur arrangement.
562 - ... passer peu peu dans l'prouvette jusqu' ce que l'absorption soit peine sensible ; arriv ce point on prend un panier circulaire en fil de fer, ayant, la forme d'une espce de manchon, on le remplit de charbons ardens et on chauffe lgrement l'prouvette. Cette opration a pour objet de volatiliser des quantits plus ou moins grandes de chlorure qui, entour d'une crote paisse de la matire produite, a chapp l'action du gaz; aprs l'exprience on mesure le gaz...
514 - Cette dissolution concentre, place dims un lieu sec aprs filtration, donne, si la strychnine est pure, des cristaux sous forme de longues aiguilles transparentes, runies en faisceaux et colores superficiellement en rose; on les dcolore en les lavant sur un filtre avec trs-peu d'eau froide; ils sont trs-solubles dans l'eau, et se dcomposent subitement par la chaleur. Si la strychnine n'est pas pure, la cristallisation est plus ou moins distincte. J'avais d'abord cru que la coloration...
400 - ... par livre. Ce sel avait une saveur sale , et en mme temps alcaline ; il faisait effervescence avec les acides , et rpandait des vapeurs blanches avec l'acide sulfurique concentr, phnomne qui annonce un sel muriatique et un sel carbonique alcalin. Cent parties de ce sel, dissoutes dans l'eau et mles avec l'acide muriatique par petites portions la fois, jusqu'au point o l'effervescence a cess d'avoir lieu , ont...
362 - ... remplir une capsule de la dissolution des actates et plonger dedans deux lames de platine , en communication chacune avec les ples d'une pile ordinaire : quand il s'agit du plomb , cette disposition ne peut tre adopte , attendu que l'oxide se rduisant facilement, le mtal se porte aussitt sur la lame ngative de platine , ainsi que les autres bases qui se trouvent dans la dissolution. Avec les piles petite tension , on n'prouve pas le mme inconvnient ; le plomb -se...
214 - Davy a avanc que, dans les dcompositions opres avec la pile , si l'acide rencontre , en se rendant au ple positif, une base avec laquelle il forme un sel insoluble, la combinaison a lieu et se prcipite. Ce fait, qu'il a gnralis, prouve seulement que, dans les circonstances o il oprait , l'affinit de l'acide pour la base l'emportait sur l'intensit du courant lectrique, qui tendait transporter l'acide au ple positif et la base au ple ngatif.
183 - La milliaire est-elle une maladie essentielle , sui generis, ou bien n'est-elle que le rsultat d'une irritation viscrale, ou de tout autre tat pathologique...