Les Francs-Maons et les Socits secrtes

F. Wattelier, 1867 - 519
 

 - 

.

-

460 - ... mais que l'incendie n'clate pas, c'est une prparation la grande uvre que vous devez commencer. Quand vous. aurez insinu dans quelques mes le dgot de la famille et de la religion (l'un va presque toujours la suite de l'autre), laissez tomber certains mots qui provoqueront le dsir d'tre affili la Loge la plus voisine. Cette vanit du citadin ou du bourgeois de s'infoder la Franc-maonnerie, a quelque chose de si banal et de si universel, que je suis toujours...
330 - Il est vrai que les institutions maonniques portaient soumission aux lois, observation des formes et des usages admis par la socit du dehors, respect aux souverains. Il est vrai encore que, runis table, les Maons buvaient au roi dans les États monarchiques et au magistrat suprme dans les rpubliques.
271 - Tout nous prouve donc que ce n'est point hors de la nature que nous devons chercher la divinit. Quand nous voudrons en avoir une ide, disons que LA NATURE EST DIEU, disons que cette nature renferme tout ce que nous pouvons connatre, puisqu'elle est l'assemblage de tous les tres capables d'agir sur nous, et qui peuvent par consquent nous intresser.
334 - Dieu et l'im 2 -. mortalit de l'me ; elle a pour objet l'exercice de la bienfaisance, l'tude de la morale universelle, des sciences et des arts, et la pratique de toutes les vertus.
454 - La socit est institue pour la destruction indispensable de tous les gouvernements de la pninsule, et pour former un seul État de toute l'Italie, sous le rgime rpublicain.
426 - ... o beaucoup ne voyaient qu'une occasion de divertissement, que des banquets joyeux, que des principes laisss et repris au seuil des loges, que des formules sans application la vie ordinaire, et, en un mot, qu'une comdie de l'galit. Mais, en ces matires, la comdie touche au drame; et il arriva, par une juste et remarquable dispensation de la Providence, que les plus orgueilleux contempteurs du peuple furent amens couvrir de leur nom, servir aveuglment de leur influence...
460 - ... demander ces messieurs l'honneur d'tre l'un des ouvriers choisis pour la reconstruction du Temple de Salomon. Le prestige de l'inconnu exerce sur les hommes une telle puissance, que l'on se prpare avec tremblement aux fantasmagoriques preuves de l'initiation et du banquet fraternel. Se trouver membre d'une Loge, se sentir, en dehors de sa femme et de ses enfants, appel garder un secret qu'on ne vous confie jamais, est pour certaines natures une volupt et une ambition.
443 - Il importe surtout, et par une discrtion dont les motifs sont transparents , de ne jamais laisser pressentir que ces conseils sont des ordres mans de la Vente. Le Clerg y est trop directement mis en jeu , pour qu'on puisse, l'heure qu'il est, se permettre de jouer avec lui comme avec un de ces roitelets ou de ces principicules sur lesquels on n'a besoin que de souffler pour les faire disparatre.
315 - Quittent de vrais plaisirs pour une fausse gloire? Le plaisir est l'objet, le devoir et le but De tous les tres raisonnables; L'amour est fait pour vos semblables; Les bgueules font leur salut. Que sur la volupt tout votre espoir se fonde; N'coutez dsormais que vos vrais sentiments : Songez qu'il tait des amants Avant qu'il ft des chrtiens dans le monde.
445 - ... dans l'uf. C'est la jeunesse qu'il faut aller; c'est elle qu'il faut sduire, elle que nous devons entraner, sans qu'elle s'en doute, sous le drapeau des Socits secrtes. Pour avancer pas compts, mais srs, dans cette voie prilleuse, deux choses sont ncessaires de toute ncessit. Vous devez avoir l'air d'tre simples comme des colombes, mais vous serez prudents comme le serpent. Vos pres , vos enfants , vos femmes ellesmmes, doivent toujours ignorer le secret que...