Exposition universelle de 1851. Travaux de la Commission. Tom. 1, pt. 1-3, 5-8 [and] inachev; tom. 3 [in 3 vols.] -8, 1 1

 

 - 

.

-

834 - Pensylvanie ; ils les ont instruits seulement par l'exemple, sans attenter leur libert, et ils leur ont procur de nouvelles douceurs de la vie par le commerce. Les jsuites se sont la vrit servis de la religion pour ter la libert aux peuplades du Paraguai : mais ils les ont polices ; ils les ont rendues industrieuses, et sont venus bout de gouverner un vaste pays, comme en Europe on gouverne un couvent.
372 - Sainte-Culhevine au moment o un des navires de l'migration s'apprtait entreprendre son funbre voyage? (Écoutez !) Ont-ils vu les pauvres migrants s'asseoir pour la dernire fois sur les dalles du quai, comme pour s'attacher jusqu'au moment suprme cette terre o ils ont reu le jour? (Écoutez ! coutez !) Avezvous considr leurs traits ? Oh ! vous n'avez pas eu vous informer de leurs molions, car leur cur se peignait sur leur visage ! Les avez-vous vus prendre cong...
372 - J'ai vu ces navires de l'migration abandonner la Mersey pour les État-Unis ; les yeux de tous les proscrits se tourner du tillac vers le rivage aim et perdu pour toujours, et le dernier objet qui frappait leurs avides regards, alors que leur terre natale s'enfonait jamais dans les tnbres, c'taient ces vastes greniers, ces orgueilleux entrepts...
980 - ... de celles qui pourraient compromettre la dfense du territoire. ART. 27. Le Snat rgle par un snatus-consulte : 1 la Constitution des colonies et de l'Algrie; 2 tout ce qui n'a pas t prvu par la Constitution et qui est ncessaire sa marche; 3 le sens des articles de la Constitution qui donnent lieu diffrentes interprtations.
713 - Ce fut un assez beau spectacle, dans le sicle pass, de voir les efforts impuissants des Anglais pour tablir parmi eux la dmocratie. Comme ceux qui avaient part aux affaires n'avaient point de vertu, que leur ambition...
713 - ... que l'esprit d'une faction n'tait rprim que par l'esprit d'une autre , le gouvernement changeait sans cesse : le peuple, tonn, cherchait la dmocratie , et ne la trouvait nulle part. Enfin , aprs bien des mouvements, des chocs et des secousses, il fallut se reposer dans le gouvernement mme qu'on avait proscrit.
372 - Pour moi, j'ai cl bien des fois tmoin de ces scnes dchirantes. J'ai vu la mre et l'aeule se disputer la dernire treinte de leur fils. J'ai vu ces navires de l'migration abandonner la Mersey pour les...
372 - L'arracher son pays est une tche plus lourde que celle de draciner un chne (Applaudissements). Oh ! les signataires de la ptition se sont-ils jamais trouvs au dock de Ste-Catherine au moment o un des navires de l'migration s'apprtait entreprendre son funbre voyage?
243 - ... suivant les uns, ne souffraient rien, mais suivant d'autres souffraient beaucoup dans leur sant, dans leur moral, par l'effet d'un travail qui, prolong sans mesure, les abrutit et les accable. J'ai rempli ce devoir, j'ai vu partout de mes yeux. Je dclare que...
241 - ... suprieure la demande. L, c'est l'acheteur qui dicte les conditions, dures ou non : c'est le vendeur qui les subit, et qui n'a pas la libert du refus. L'ombre de cette libert, si le vendeur ne l'a pas pour lui-mme, le vendu, fils, fille, pouse de l'ouvrier, l'a bien moins encore, sous la puissance qu'il est du pre, du tu teur ou du mari : c'est du mineur, c'est de la femme