Depuis le rvolution de 1789 jusqu' nos jours

Sagnier et Bray, 1844
 

 - 

.

341 - Chacun professe sa religion avec une gale libert, et obtient pour son culte la mme protection.
154 - Ceux qui seront choisis pour l'enseignement dans les sminaires, souscriront la dclaration faite par le clerg de France en 1682, et publie par un dit de la mme anne : ils se soumettront y enseigner la doctrine qui y est contenue ; et les vques adresseront une expdition en forme de cette soumission, au Conseiller d'tat charg de toutes les affaires concernant les 'cultes.
130 - Les prceptes de la religion catholique; 2 La fidlit l'empereur, la monarchie impriale, dpositaire du bonheur des peuples, et la dynastie napolonienne, conservatrice de l'unit de la France et de toutes les ides librales proclames par les constitutions...
311 - Monseigneur, quand nous disons qu'il existe en France des maisons soumises, d'une manire plus ou moins directe, l'Universit, et o les enfants sont levs dans l'athisme pratique et dans la haine du christianisme? Dans un de ces horribles repaires du vice et de l'irrligion , on a vu trente lves aller ensemble la table sainte, garder l'hostie consacre, et, par un sacrilge que les lois auraient autrefois puni, en cacheter les lettres qu'ils crivaient leurs parents.
347 - Leur conscience leur a rpondu qu'il valait mieux obir Dieu qu'aux hommes. Lorsque cette obissance qu'ils doivent premirement Dieu ne saurait s'allier avec celle que les hommes leur demandent, ils ne rsistent point ; ils ne profrent pas tumultueusement des paroles hardies ; ils n'expriment pas d'imprieuses volonts ; ils se contentent de dire avec respect comme les aptres : Non possumus, nous ne pouvons pas...
291 - Les maisons particulires d'ducation qui auront mrit la confiance des familles, tant par leur direction religieuse et morale que par la force de leurs tudes, pourront, sans cesser d'appartenir des particuliers, tre converties par le conseil royal en collges de plein exercice, et jouiront, ce titre, des privilges accords aux collges royaux et communaux.
431 - ... c'est--dire, tant cause absolue , un et plusieurs , ternit et temps , espace et nombre, essence et vie , indivisibilit et totalit, principe , fin et milieu, au sommet de l'tre et son plus humble degr, infini et fini tout ensemble , triple enfin , c'est--dire , la fois Dieu , nature et humanit.
78 - ... que les thories se taisent devant les faits. Point d'instruction sans ducation, et point d'ducation sans morale et sans religion. Les professeurs ont enseign dans le dsert, parce qu'ou a proclam imprudemment qu'il ne fallait jamais parler de religion dans les coles. L'instruction est nulle depuis dix ans : il faut prendre la religion pour base de l'ducation.
97 - II sera form, sous le nom d'Universit impriale, un corps charg exclusivement de l'enseignement et de l'ducation publics dans tout l'Empire. ART. 2. , Les membres du corps enseignant contracteront des obligations civiles, spciales et temporaires. ART. 3. , L'organisation du corps enseignant sera prsente, en forme de loi, au Corps lgislatif, la session de 1810.
415 - L'instituteur frapp d'une rvocation pourra se pourvoir devant le ministre de l'instruction publique, en conseil royal.