Histoire de la Rvolution de France, pendant les dernires annes du rgne de Louis XVI, 2

Chez Giguet, an 9-11, 1801 - 14
 

 - 

.

-

186 - Je commence par dclarer que je regarde comme souverainement impoliiique la dnonciation qui vient d'tre provoque ; cependant, si l'on persiste la demander, je suis prt, moi, fournir tous les dtails et les signer ; mais auparavant je demande que cette assemble dclare que la personne du roi est seule inviolable, et que tous les autres individus de l'État, quels qu'ils soient, sont galement sujets et responsables devant la loi.
285 - Fayette , trs-imprieuse d'une part , et trs-rsigne de l'autre , le premier vient d'accepter la mission , ou plutt de recevoir la loi de partir pour l'Angleterre. Au mme instant, les suites d'une telle dmarche se prsentent mon esprit. Inquiter les amis de la libert, rpandre des nuages sur les causes de la rvolution , fournir un nouveau prtexte aux...
301 - Que tous les biens ecclsiastiques sont la disposition de la nation, la charge de pourvoir d'une manire convenable aux frais du culte, l'entretien de ses ministres et au soulagement des pauvres...
169 - Contemplateurs stoques des maux incalculables que cette catastrophe vomira sur la France ; impassibles gostes qui pensez que ces convulsions du dsespoir et de la misre, passeront comme tant...
25 - ... trouver les moyens de ramener l'ordre et le calme. Je sais qu'on a donn d'injustes prventions ; je sais qu'on a os publier que vos personnes n'taient pas en sret. Serait-il donc ncessaire de vous rassurer sur des bruits aussi coupables, dmentis d'avance par mon caractre connu?
23 - ... et leurs caresses, et leurs exhortations, et leurs prsents; dites-lui que, toute la nuit, ces satellites trangers, gorgs d'or et de vin, ont prdit dans leurs chants impies l'asservissement de la France, et que leurs vux brutaux invoquaient la destruction de l'Assemble nationale; dites-lui que, dans son palais mme, les courtisans ont ml leurs danses au son de cette musique barbare, et que telle fut l'avant-scne de la Saint-Barthlemy.
190 - L'assemble nationale ordonne que le prsident, la tte d'une dputation, se retirera aujourd'hui devers le roi , l'effet de le supplier de donner son acceptation pure et simple aux articles de la dclaration des droits , et ceux de la constitution qui lui ont t prsents.
26 - ... peuple, runis pour le salut commun, m'en est un sr garant; et, comptant sur l'amour et la fidlit de mes sujets, j'ai donn ordre aux troupes de s'loigner de Paris et de Versailles. Je vous autorise et vous invite mme faire connatre mes dispositions la capitale.
167 - Je n'ai point l'honneur d'tre l'ami du premier ministre des finances; mais je serais son ami le plus tendre, que, citoyen avant tout, et reprsentant de la nation, je n'hsiterais pas un instant le compromettre plutt que l'assemble nationale. Ainsi l'on m'a devin, ou plutt on m'a entendu; car je n'ai jamais prtendu me cacher.
25 - Le chef de la nation vient avec confiance au milieu de ses reprsentants, leur tmoigner sa peine, et les inviter trouver les moyens de ramener l'ordre et le calme. Je sais qu'on a donn d'injustes prventions; je sais qu'on a os publier que vos personnes n'taient pas en sret.