Annales de philosophie chrtienne, 2

Roger et Chernoviz, 1831
 

 - 

.

1
3
2
5
3
23
4
35
5
42
6
50
7
81
8
89
22
275
23
286
24
307
25
316
26
317
27
323
28
364
29
396

9
101
10
106
11
141
12
143
13
147
14
152
15
195
16
215
17
219
18
223
19
224
20
229
21
245
30
396
31
397
32
408
33
422
34
432
35
448
36
455
37
465
38
468
39
472
40
473
41

-

270 - Je cherche dmontrer que l'espce humaine suit une ligne progressive dans la civilisation, alors mme qu'elle semble rtrograder. L'homme tend une perfection indfinie...
374 - Elle sentira que tout dans la cration n'est pas humainement beau, que le laid y existe ct du beau, le difforme prs du gracieux, le grotesque au revers du sublime, le mal avec le bien, l'ombre avec la lumire. Elle se demandera si la raison troite et relative de l'artiste doit avoir gain de cause sur ' la raison infinie, absolue, du crateur; si c'est l'homme rectifier Dieu; si une nature mutile en sera plus belle; si...
112 - ... toutes les avanies sans demander justice ; il se laisse accabler de coups sans soupirer ; on lui demande sa tte : il la prsente au cimeterre. Si quelque membre de cette socit proscrite vient mourir, son compagnon ira, pendant la nuit, l'enterrer furtivement dans la valle de Josaphat, l'ombre du temple de Salomon.
374 - Dieu ; si une nature mutile en sera plus belle; si l'art a le droit de ddoubler, pour ainsi dire, l'homme, la vie, la cration ; si chaque chose marchera mieux quand on lui aura t son muscle et son ressort; si, enfin, c'est le moyen d'tre harmonieux que d'tre incomplet.
381 - ... cette monstruosit non moins comme un sacrilge littraire que comme un sacrilge social. Qui peut calculer ce qui ft arriv de la philosophie, si la cause de Dieu, dfendue en vain par la vertu, et t aussi plaide par le gnie ? Mais la France n'eut pas ce bonheur ; ses potes nationaux taient presque tous des potes paens 18 ; et notre littrature tait plutt l'expression d'une socit idoltre et dmocratique que d'une socit monarchique et chrtienne.
373 - Jusqu'alors, et qu'on nous pardonne d'exposer un rsultat que de lui-mme le lecteur a dj d tirer de ce qui a t dit plus haut, jusqu'alors, agissant en cela comme le polythisme et la philosophie antique, la muse purement pique des...
263 - Vatican que la vertu des premiers vques, la protection des arts et la majest des souvenirs. Tout tend recomposer l'unit catholique; avec quelques concessions de part et d'autre, l'accord serait bientt fait.
374 - C'est alors que , l'il fix sur des vnements tout la fois risibles et formidables , et sous l'influence de cet esprit de mlancolie chrtienne et de critique philosophique que nous observions tout l'heure, la posie fera un grand pas, un pas dcisif, un pas qui, pareil la secousse d'un tremblement de terre, changera toute la face du monde intellectuel. Elle se mettra faire comme la nature, mler dans ses crations, sans pourtant les confondre l'ombre la lumire, le...
273 - C'est positivement en approfondissant les faits , en en recueillant de toutes parts , et en me heurtant contre les difficults sans nombre qu'ils opposent l'incrdulit, que je me suis vu forc de reculer dans les ides religieuses. Je l'ai fait certainement de bien bonne foi , car chaque pas rtrograde m'a
23 - Chose admirable ! la religion chrtienne, qui ne semble avoir d'objet que la flicit de l'autre vie, fait encore notre bonheur dans celle-ci.