Oeuvres de Napolon Bonaparte, 2

C.L.F. Panckoucke, 1821
 

 - 

.

-

255 - N'est-ce pas nous qui avons dtruit le pape, qui disait qu'il fallait faire la guerre aux musulmans? N'est-ce pas nous qui avons dtruit les chevaliers de Malte , parce que ces insenss croyaient que Dieu voulait qu'ils fissent la guerre aux musulmans?
252 - Soldats ! Vous allez entreprendre une conqute dont les effets sur la civilisation et le commerce du monde sont; incalculables. Vous porterez l'Angleterre le coup le plus sr et le plus sensible , en attendant que vous puissiez lui donner le coup de mort.
106 - Pour obtenir une constitution fonde sur la raison, il avait dix-huit sicles de prjugs vaincre. La Constitution de l'an III, et vous, vous avez triomph de tous ces obstacles. La religion, la fodalit et le royalisme ont successivement, depuis vingt sicles, gouvern l'Europe; mais de la paix que vous venez de conclure, date l're des gouvernements reprsentatifs.
252 - ... ayez pour les crmonies que prescrit l'Alcoran, pour les mosques, la mme tolrance que vous avez eue pour les couvents, pour les synagogues, pour la religion de Mose et de JsusChrist.
252 - Les peuples chez lesquels nous allons traitent les femmes diffremment que nous ; mais, dans tous les pays, celui qui viole est un monstre. Le pillage n'enrichit qu'un petit nombre d'hommes, il nous dshonore, il dtruit nos ressources, il nous rend ennemis les peuples qu'il est de notre intrt d'avoir pour amis.
213 - Les lgions romaines que vous avez quelquefois imites, mais pas encore gales, combattaient Carthage tour tour sur cette mme mer et aux plaines de Zama. La victoire ne les abandonna jamais, parce que constamment elles furent braves, patientes supporter la fatigue, disciplines et unies entre elles. Soldats, l'Europe a les yeux sur vous. Vous avez de grandes destines remplir, des batailles livrer, des fatigues vaincre; vous ferez plus que vous n'avez fait pour la prosprit...
58 - Si le Pape tait mort, vous devez faire tout ce qu'il vous est possible pour qu'on n'en nomme pas un autre et qu'il y ait une rvolution.
267 - Je suis venu pour dtruire la race des mameluks, protger le commerce et les naturels du pays. Que tous ceux qui ont peur se tranquillisent; que ceux qui se sont loigns rentrent dans leurs maisons; que la prire ait lieu aujourd'hui comme l'ordinaire , comme je veux qu'elle continue toujours. Ne craignez rien pour vos familles, vos maisons, vos proprits, et surtout pour la religion du prophte que j'aime.
66 - Franais pour eux. Je vois par vos lettres que vous partez toujours d'une fausse hypothse : vous vous imaginez que la libert fait faire de grandes choses un peuple mou, superstitieux, pantalon et lche.
382 - Depuis l'Anglais, clbre dans les arts et le commerce, jusqu'au hideux et froce Bdouin, vous fixez les regards du monde. Soldats, votre destine est belle, parce que vous tes dignes de ce que vous avez fait, et de l'opinion qu'on a de vous.