Histoire philosophique: politique et critique du Christianisme et des glises chrtiennes, depuis Jsus jusqu'au dix-neuvime sicle, 6

 

 - 

.

-

190 - UHC messe solennelle , dans laquelle on excommunia le comte de Toulouse et son fils , le comte de Foix et son fils et celui de Comminges , avec leurs fauteurs et adhrens, afin de pouvoir comprendre le roi Pierre, sans le nommer, dans cette maldiction prparatoire. On ajouta cela plusieurs autres prires et crmonies; les...
333 - ... ce qui concerne la foi, l'extirpation du schisme, et la rformation de l'glise dans son chef et dans ses membres, sous peine d'tre condamn et puni.
397 - ... on ne vit que sortilges donns aux hommes, aux femmes et aux btes pour les faire prir, ou pour leur causer des incommodits incurables; qu'oprations magiques pour gter les fruits de la terre , exciter des temptes , produire des animaux dangereux et des insectes qui dsolaient les campagnes; corrompre l'air et les eaux, exciter et nourrir dans les hommes des passions honteuses et criminelles, etc.
124 - ... cachs sous la peau d'agneaux , qui , l'exemple des prtres de Blus , dvorent dans leurs couvens les offrandes des fidles , et aprs s'tre avidement rassasis de vins et de viandes avec des femmes qui ne sont point les leurs et des enfans qui leur appartiennent, puisent tous les genres de libertinage pour teindre le feu de la luxure qui les dvore (i). Pour terminer le tableau, l'auteur dit aussi deux mots des religieuses, dont il craint de parler, de peur qu'au lieu...
386 - Monstrelet : il parle , la vrit, de malheureux qui n'avoient avec les Vaudois , de commun que le nom : mais il parle aussi des perscutions que ce nom, excita , et il mrite ainsi, tous gards , de figurer au...
387 - ... toient partis premirement. Pour cette folie furent prins et emprisonns plusieurs notables gens de ladite ville d'Arras , et autres moindres gens, femmes folieuses et autres; et furent tellement gehins et si terriblement tourments, que les uns confessrent le cas leur tre tout ainsi advenu comme dit est.
336 - ... l'idole des simoniaques, l'esclave de la chair, la lie des vices, un homme dpourvu de toute vertu, un miroir d'infamie, en un mot un diable incarn. L'auteur d'une des listes o l'on a rassembl les crimes de Jean XXIII...
6 - donner la ville , pour ne point tre exposes aux violences sous lesquelles avaient dj succomb tant de femmes , de veuves et de vierges ; ils ajoutrent que le palais de Latran, jadis l'asile des saints, tait devenu un lieu de prostitution , o , entre autres femmes de mauvaise vie, Jean entretenait et traitait comme son pouse la sur d'une concubine de son pre.
149 - S'il le veut et ne le peut pas, il manque de puissance ; ce qui ne convient pas l'ide qu'il faut se former de Dieu. S'il le peut et ne le veut pas, il manque de bont; ce qui est galement incompatible avec l'Êlre-Suprme.
132 - Bruges qu'ils avoient ce fait pour garder et conserver noz droiz et seigneurie , telles glises. C'est pourquoi, au concile de Trente, presque toutes les demandes de la communion sous les deux espces et des prires en langue vulgaire furent accompagnes de celle du mariage des prtres, et, quoiqu'en la voyant sans cesse lude, les catholiques se lassassent enfin de la faire, cependant elle avoit t un des principaux motifs de la rapidit avec laquelle la rformation s'toit rpandue...