Chroniques de Froissart, 12

 

 - 

.

-

328 - Par telles manires de gens demeuroient les terres vagues; car nul ne les osoit labourer ni ouvrer, dont depuis un trs cher temps en naquit au royaume de France.
438 - ... et si Dieu plat, il se portera si bien envers vous que vous et tout le peuple de France vous en tiendrez bien contents.
244 - Sire, sachez, pour vous lober (railler); car tous ceux de notre partie et qui ont vu les uns et les autres, se sont par pleine -science ce accords, et vous en donnent le prix et le chapelet, si vous le voulez porter.
243 - Quand ce vint au soir, le prince de Galles donna souper au roi de France et monseigneur Philippe, son fils, monseigneur Jacques de Bourbon, et la plus grande partie des comtes et des barons de France qui prisonniers estoient.
244 - Dieu n'a voulu consentir huy votre vouloir; car certainement monseigneur mon pre vous fera toute l'honneur et amiti qu'il pourra , et s'accordera vous si raisonnablement que vous demeurerez bons amis ensemble toujours. Et m'est avis que vous avez...
327 - France, et prenoient la fois sur l'ajournement les chevaliers et les dames en leurs lits, dont ils les ranonnoient, ou ils prenoient tout le leur, et puis les boutoient (jetoient) hors de leurs maisons.
299 - ... qui couroit sur les gentilshommes. Si en eurent ces deux seigneurs grand'piti. Si chevauchrent par leurs journes tant qu'ils vinrent Chlons en. Champagne, qui rien ne se mou voit du fait des vilains, ni point n'y entroient.
244 - ... toujours qu'il n'toit mie encore si suffisant qu'il appartenist de lui seoir la table d'un si haut prince et de si vaillant homme que le corps de lui toit, et que montr avoit la journe. Et toujours s'agenouilloit...
232 - Si chy (arriva) adoncques si bien point au dit chevalier que il toit de-lez(prs)le roi de France et le plus prochain qui y fut, quand on tiroit ainsi le prendre : si se avance en la presse, la force des bras et du corps, car il toit...
293 - Il dit voirl il dit voir! honni soit celui par qui il demeurera que tous les gentils hommes ne soient dtruits! Lors se assemblrent et s'en allrent, sans autre conseil et sans nulles armures, fors que de btons ferrs et de couteaux, en la maison d'un chevalier qui prs de l demeuroit.