Tableaux de la Suisse, ou voyage pittoresque fait dans les xiii cantons du corps helvtique, 3

 

 - 

.


-

55 - Juges dlgus de la police , les excuteurs des edits & mandats fouverains , les conomes des rentes du fife & des greniers publics , les Juges d'appel des juftices infrieures , & les Juges de paix fur tous les objets que les parties s'accordent porter leur audience. Dans le pays de Vaud ils font...
321 - ¿lion oppofe de mettre bas les armes. Avec cela la crance du duc Louis n'toit pas paye ; on follicita inutilement la reftitution de quelques prts, auprs du duc Albert, que fa mauvaife conduite a fait furnommer le prodigue; il fallut recourir des emprunts chez les particuliers pour acquitter la dette publique. Toutes ces vexations & ces troubles fe paflerent en 1449.
53 - Vaud j foit l'imitation de la Chambre d'appel tablie Moudon fous les Ducs de Savoie, foit parce que dans les premiers temps, qui ont fuivi la conqute , la langue...
57 - Dans quelques villes & bailliages de la partie allemande de ce canton , il ya des banncrets qui gouvernent le bailliage en l'abfence du baillif, & qui ont d'autres prrogatives. Dans la partie franoife du mme canton , & dans le pays de Vaud...
30 - Il eft marqu dans l'exorde de ce code qu'il eft drene fur le modle des Loix de la ville de Cologne. On conclut de cette Bulle d'or, que la Communaut avoit le droit d'lire chaque anne l'Avoyer, de choifir le Cur, de difpenfer un citoyen des charges publiques, de juger de la vie & de la mort en certains cas , de dcider fur les diffrends entre les bourgeois & les marchands trangers en temps de foire , 8c de faire de nouvelles Loix.
321 - Ville & empares de quelques-unes des portes , la bourgeoifie prit aui les armes pour dfendre fes chefs. Dans cette crife , dont Albert, ou par avarice, ou par incapacit , toit le promoteur , un lgat du pape, le duc Louis de Savoie & la rgence de Berne, intervinrent comme mdiateurs; ils perfuaderent aux citoyens & la faction oppofe de mettre bas les armes.
317 - ... s'y refusrent de concert , prtextant leur puifement '-, ils en vinrent mme aux menaces de confifquer les biens des citoyens les plus riches , pour acquitter l'Etat par leurs dpouilles. Albert d'Autriche , rveill enfin par le bruit de tant de dfordres, fe rendit Fribourg pour entendre les griefs des communes. Elles...
79 - ... t rfervs dans le trait. Dans l'efpace de vingt ans la ligue s'accrut jufqu'au nombre de huit cantons , parmi lefquels Lucerne eft le quatrime en date , & devint le troifime en rang.
382 - Hagi, accompagn de fept de fes gens, tous cheval,vint Winthertour faire fa cour au Duc , qui ne manqua pas de lui demander fi c'toit bien lui qu'il avoit vu , la veille , la fuite d'une charrue fuperbement attele ? Le baron lui rpondit avec dignit , qu'il ne trouvoit pas , aprs la guerre , pour la dfenfe de la patrie , d'occupation plus digne d'un gentilhomme que celle de cultiver fes terres. Il ne put s'empcher d'admirer ce vieillard qui lui prfenta fon fils.
325 - Celle ci, par une jufte reconnoilfance pour la fidlit de fes allis de Fribourg , prouve dans une guerre fi prilleufe, malgr le prtexte que leurs liens avec les ducs de Savoie pouvoient leur fournir pour garder la neutralit , n'accepta la propofition que fous la condition que Fribourg feroit .conprife dans l'alliance 8c dclare abfolument libre de toute obilfance envers la maifon de Savoie.