Lettres et tmoignages sur la Rvolution franaise

Vrin, 2002 - 312
Tout l'arc de la production fichteenne est sous-tendu par l'effort de decrypter le chiffre de la Grande Revolution de 1789 et d'en conjurer l'echec. Le lecteur pourra reparcourir les differentes etapes de la complexe relation amour-haine que le philosophe allemand a entretenu avec la France, au fil de ce recueil qui reunit pour la premiere fois l'ensemble des jugements qu'il a portes sur la France et les Francais (comprenant quelques inedits), depuis son vigoureux engagement au service des ideaux revolutionnaires jusqu'a son virulent engagement anti-napoleonien. Par-dela l'interet historique ou anecdotique que l'on peut concevoir a examiner la position de celui que l'on peut a juste droit qualifier de philosophe de la Revolution par excellence, se profile un interet proprement philosophique: derriere la question de la coherence de la lecture par Fichte du drame qui s'est joue au tournant du XIXe siecle, c'est la consistance de la philosophie de l'histoire et de sa conception de l'articulation entre la theorie et la pratique qui est en cause. De plus, comme les blessures ouvertes par la Revolution ne sont pas encore refermees, le disgnostic qu'il a prononce sur les insuffisances des principes qui l'ont guidee ne peut laisser indifferent.
 

 - 

.

lOrateur des États gnraux de Carra 25 Engagement au service de
26
Au service de la Prusse
116
Jugements ports par Fichte sur les philosophes et crivains franais
223
de Couvray 241 Marmontel 241 Mercier 242 Molire 242
242
Liste des abrviations
287
Bibliographie
299
Table des matires
311

-