Vie de Ranc, 1

 

 - 

.

1
7
2
8
3
10
4
13
5
15
6
22
7
34
8
44
9
48
10
67
11
74
12
111
13
138
14
173

-

203 - Si quelqu'un vient moi, et ne hait pas son pre et sa mre , sa femme et ses enfants, ses frres et ses surs, et mme sa propre vie, il ne peut tre mon disciple.
262 - Ce prlat tait un grand homme maigre, bien fait, ple, avec un grand nez, des yeux dont le feu et l'esprit sortaient comme un torrent, et une physionomie telle que je n'en ai point vu qui y ressemblt, et qui ne se pouvait oublier quand on ne l'aurait vue qu'une fois. Elle rassemblait tout, et les contraires ne s'y combattaient point.
263 - Elle avait de la gravit et de la galanterie, du srieux et de la gaiet ; elle sentait galement le docteur, l'vque et le grand seigneur; ce qui y surnageait, ainsi que dans toute sa personne, c'tait la finesse, l'esprit, les grces, la dcence, et surtout la noblesse. Il fallait effort pour cesser de le regarder.
269 - ... il parle comme un fou et pense comme un homme sage; il dit ridiculement des choses vraies, et follement des choses senses et raisonnables: on est surpris de voir natre et clore le bon sens du sein de la bouffonnerie, parmi les grimaces et les contorsions.
119 - Rompre avec les choses relles, ce n'est rien; mais avec les souvenirs! Le cur se brise la sparation des songes, tant il ya peu de ralit dans l'homme.
269 - ... crdule, badin, volage, un enfant en cheveux gris; mais permettez-lui de se recueillir, ou plutt de se livrer un gnie qui agit en lui, j'ose dire, sans qu'il y prenne part et comme son insu : quelle verve! quelle lvation! quelles images! quelle latinit!
233 - ... d'tre de toute lettre d'amour. Peu peu le style se glace ou s'irrite, le jour de poste n'est plus impatiemment attendu; il est redout; crire devient une fatigue. On rougit en pense des folies que l'on a confies au papier; on voudrait pouvoir retirer ses lettres et les jeter au feu. Qu'est-il survenu ? Est-ce un nouvel attachement qui commence ou un vieil attachement qui finit ? N'importe : c'est l'amour qui meurt avant l'objet aim. On est oblig de reconnatre que les sentiments...
31 - On ne dit pas quelle fut sa parole fatidique : on aimerait avoir un recueil des derniers mots prononcs par les personnes clbres ; ils feraient le voculaire de ces rgions nigmatiques des sphinx par qui en Egypte l'on communique du monde au dsert.
66 - Quand vous remueriez ces souvenirs qui s'en vont en poussire, qu'en retireriez-vous, sinon une nouvelle preuve du nant de l'homme? Ce sont des jeux finis que des fantmes retracent dans les cimetires avant la premire heure du jour.
88 - I ressuscitez, compagnons de mon exil, camarades de la couche de paille, me voici revenu! Rendons-nous encore dans les petits jardins d'une taverne ddaigne pour boire une tasse de mauvais th en parlant de notre pays ; mais je n'aperois personne : je suis rest seul...