Histoire populaire de la Rvolution franaise de 1789 1830: prcde d'une introduction contenant Le prcis de l'histoire des Franais depuis leur origine jusqu'aux Etats-Gnraux, 1

Pagnerre, 1839 - 1777
 

 - 

.

-

266 - La loi est l'expression de la volont gnrale; tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs reprsentants, sa formation; elle doit tre la mme pour tous, soit qu'elle protge, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens, tant gaux ses yeux, sont galement admissibles toutes dignits, places et emplois publics, selon leur capacit, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.
265 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme.
266 - Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mmes ou par leurs reprsentants, la ncessit de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en dterminer la quotit, l'assiette, le recouvrement et la dure.
266 - Tout homme tant prsum innocent jusqu' ce qu'il ait t dclar coupable, s'il est jug indispensable de l'arrter, toute rigueur qui ne serait pas ncessaire pour s'assurer de sa personne doit tre svrement rprime par la loi.
268 - Il sera tabli des ftes nationales pour conserver le souvenir de la Rvolution Franaise, entretenir la fraternit entre les citoyens, et les attacher la Constitution, la Patrie et aux Lois.
265 - Le principe de toute souverainet rside essentiellement dans la Nation; nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorit qui n'en mane expressment.
223 - Dites-lui que, toute la nuit, ces satellites trangers, gorgs d'or et de vin, ont prdit dans leurs chants impies l'asservissement de la France , et que leurs vux brutaux invoquaient la destruction de l'Assemble Nationale...
408 - Franais de libert, de constitution , de rsistance, lorsque ses vils calomniateurs suaient le lait des cours et vivaient de tous les prjugs dominants : que m'importe ? Ces coups de bas en haut ne m'arrteront pas dans ma carrire.
265 - La libert consiste pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas autrui; ainsi l'existence des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la socit la jouissance de ces mmes droits. Ces bornes ne peuvent tre dtermines que par la loi.
267 - La libert tout homme de parler, d'crire, d'imprimer et publier ses penses, sans que ses crits puissent tre soumis aucune censure ni inspection avant leur publication, et d'exercer le culte religieux auquel il est attach ; La libert aux citoyens de s'assembler paisiblement et sans armes, en satisfaisant aux lois de police ; La libert d'adresser aux autorits constitues des ptitions signes individuellement.