Histoire de la rvolution franc̦aise, depuis l'anne 1787, jusqu'en 1816: ouvrage contenant des dtails sur les vnemens les plus curieux de cette grande calamit politique, et des notes exactes sur les principaux personnages qui s'y sont fait remarquer, 1

Le Dentu, libraire, 1816 - 1427
 

 - 

.

-

358 - J'apporte Votre Majest les clefs de sa bonne ville de Paris; ce sont les mmes qui ont t prsentes Henri IV; il avait reconquis son peuple, ici le peuple a reconquis son roi.
255 - ... si, par une fatalit loin de ma pense, vous m'abandonniez dans une si belle entreprise, seul, je ferai le bien de mes peuples; seul, je me considrerai comme leur vritable reprsentant; et connaissant vos cahiers, connaissant l'accord parfait qui existe entre le vu le plus gnral de la nation et mes intentions bienfaisantes, j'aurai toute la confiance que doit inspirer une si rare harmonie, et je marcherai vers le but auquel je veux atteindre avec tout le courage et la fermet qu'il...
79 - Je ferai mettre sous vos yeux la situation exacte des finances ; et, quand vous l'aurez examine, je suis assur d'avance que vous me proposerez les moyens les plus efficaces, pour y tablir un ordre permanent et affermir le crdit public.
66 - Ces grands motifs Nous ont dtermin convoquer l'assemble des États de toutes les provinces de notre obissance, tant pour Nous conseiller et Nous assister dans toutes les choses qui seront mises sous ses yeux, que pour Nous faire connatre les souhaits et les dolances de nos peuples, de manire que, par une mutuelle confiance et...
295 - Les mouvemens de votre cur, Sire, voil le vrai salut des Franais. Lorsque des troupes s'avancent de toutes parts, que des camps se forment autour de nous, que la capitale est investie, nous nous demandons avec tonnement : le roi s'est-il mfi de la fidlit de ses peuples? S'il avait pu en douter, n'aurait-il pas vers dans notre cur ses chagrins paternels?
303 - Si pourtant la prsence ncessaire des troupes dans les environs de Paris, causait encore de l'ombrage, je me porterais sur la demande de l'Assemble, transfrer les États-Gnraux Noyon ou Soissons, et alors je me rendrais Compigne, pour maintenir la communication qui doit avoir lieu entre l'Assemble et moi.
68 - ... soit relativement aux impts qu'ils auront consentis , soit pour l'tablissement d'une rgle constante dans toutes les parties de l'administration et de l'ordre public; leur promettant de demander et d'couter favorablement leurs avis sur tout ce qui peut intresser le bien de nos peuples , et de pourvoir sur les dolances et propositions qu'ils auront faites , de telle manire que notre royaume, et tous nos sujets en particulier , ressentent pour toujours les effets salutaires qu'ils...
342 - Dites-lui que ce Henri dont l'univers bnit la mmoire, celui de ses aeux qu'il voulait prendre pour modle, faisait passer des vivres dans Paris rvolt, qu'il assigeait en personne ; et que ses conseillers froces font rebrousser " les farines que le commerce apporte dans Paris fidle et affam.
249 - Le roi, dsirant assurer la libert individuelle de tous les citoyens d'une manire solide et durable, invite les tats gnraux chercher et lui proposer les moyens les plus convenables de concilier l'abolition des ordres connus sous le nom de...
232 - L'Assemble s'empresse de dclarer qu'aussitt qu'elle aura, de concert avec Sa Majest, fix les principes de la rgnration nationale, elle s'occupera de l'examen et de la consolidation de la dette publique; mettant ds prsent les cranciers de l'État sous la garde de l'honneur et de la loyaut de la nation franaise.