uvres de Voltaire, 60

Lefvre, 1832 - 72
 

 - 

.

-

99 - De sorte qu'il y aurait eu sans comparaison moins d'inconvnient dans la disposition du Cid de feindre - contre la vrit ou que le Comte ne se ft pas trouv la fin le vritable pre de Chimne, ou que, contre l'opinion de tout le monde, il ne ft pas mort de sa blessure, ou que le salut du Roi...
548 - C'est le comble de l'insolence de faire une tragdie aprs ce grand homme-l. Aussi, aprs lui , je ne connais que de mauvaises pices , et, avant lui, que quelques bonnes scnes.
223 - Ce sont des fanatiques qui en gorgent d'autres ; mais il faut les laisser faire : tous ces imbciles qui croient servir la religion , servent la raison sans s'en douter ; ce sont des excuteurs de la haute justice, pour la philosophie, dont ils prennent les ordres sans le savoir; et les jsuites pourraient dire S.
473 - ... je parle, comme vous, de la superstition, et non pas de la religion chrtienne, que j'honore comme les sociniens honteux de Genve honorent son divin fondateur.
482 - C'est un trange original, et il est triste qu'il y ait de pareils fous parmi les philosophes. Les jsuites ne sont pas encore dtruits; ils sont conservs en Alsace; ils prchent Dijon, Grenoble, Besanon; il y en a onze Versailles, et un autre qui me dit la messe'.
350 - Je suis comme le public, j'aime beaucoup mieux la paix que le Canada , et je crois que la France peut tre heureuse sans Qubec.
7 - Bertrand dit Raton : Frre, il faut aujourd'hui Que tu fasses un coup de matre : Tire-moi ces marrons. Si Dieu m'avait fait natre Propre tirer marrons du feu, Certes, marrons verraient beau jeu.
375 - Quelque parti que vous preniez , je vous recommande l'inf. ..; il faut la dtruire chez les honntes gens, et la laisser la canaille, grande ou petite, pour laquelle elle est faite.
101 - Io vi rispondo che comprendo assai, or che di mente ho lucido intervallo; et ho gran cura (e spero farlo ormai) di riposarmi e d'uscir fuor di ballo: ma tosto far, come vorrei, noi posso; che '1 male penetrato infin all'osso.
95 - On ne les sent aussi que quand le coup approche, Et l'on ne reconnat de semblables forfaits Que quand la main s'apprte venir aux effets. L'me, de son dessein jusque-l possde, S'attache aveuglment sa premire ide; Mais alors quel esprit n'en devient point troubl?