Histoire de la rvolution franaise (1789-1799)

L. Hachette et cie, 1881 - 536
 

 - 

.

-

286 - Je n'ai jamais craint que ma conduite ft examine publiquement; mais mon cur est dchir de trouver dans l'acte d'accusation l'imputation d'avoir voulu faire rpandre le sang du peuple, et surtout que les malheurs du 10 aot me soient attribus! J'avoue que les preuves multiplies que j'avais donnes dans tous les temps de mon amour pour le peuple, et la manire dont je m'tais toujours conduit, me paraissaient devoir prouver que je craignais peu de m'exposer pour pargner son sang,...
347 - J'espre que, dans sa bont, il voudra bien recevoir mes derniers vux, ainsi que ceux que je fais depuis longtemps, pour qu'il veuille bien recevoir mon me dans sa misricorde et sa bont. Je demande pardon tous ceux que je connais, et vous, ma sur, en particulier, de toutes les peines que, sans le vouloir, j'aurais pu leur causer.
18 - Mais tout ce qu'on peut attendre du plus tendre intrt au bonheur public, tout ce qu'on peut demander un souverain, le premier ami de ses peuples, vous pouvez , vous devez l'esprer de mes sentimens.
346 - J'ai vous parler d'une chose bien pnible mon cur. Je sais combien cet enfant doit vous avoir fait de la peine ; pardonnez-lui, ma chre sur: pensez ...
240 - Que ces dfiances ont provoqu de diverses parties de l'empire un vu tendant la rvocation de l'autorit dlgue Louis XVI; Considrant nanmoins que le Corps lgislatif ne doit...
76 - Eh! messieurs, propos d'une ridicule motion du Palais-Royal, d'une risible insurrection qui n'eut jamais d'importance que dans les imaginations faibles ou les desseins pervers de quelques hommes de mauvaise foi , vous avez entendu nagure ces mots forcens : Catilina est aux portes de Rome, et l'on dlibre!
13 - Dans tous les pays , dans tous les ges , les aristocrates ont implacablement poursuivi les amis du peuple; et si, par je ne sais qu'elle combinaison de la fortune, il s'en est lev quelqu'un dans leur sein, c'est celui-l surtout qu'ils ont frapp, avides qu'ils taient d'inspirer la terreur par le choix de la victime. Ainsi prit le dernier des Gracques de la main des patriciens; mais , atteint du coup mortel , il lana de la poussire vers le ciel, en attestant les dieux vengeurs ; et...
137 - C'est une trange manie, c'est un dplorable aveuglement que celui qui anime ainsi les uns contre les autres des hommes qu'un mme but, un sentiment indestructible...
37 - nous avons entendu les intentions qu'on a suggres au roi; et vous, qui ne sauriez tre son organe auprs des tats gnraux, vous qui n'avez ici ni place, ni voix, ni droit de parler, vous n'tes pas fait pour nous rappeler son discours.
346 - ... premire base de la vie, que leur amiti et leur confiance mutuelle en feront le bonheur; que ma fille sente qu' l'ge qu'elle a, elle doit toujours aider son frre par les conseils que l'exprience qu'elle aura de plus que lui et son amiti pourront lui inspirer. Que mon fils, son tour, rende sa sur tous les soins, les services que l'amiti peut inspirer. Qu'ils sentent enfin tous deux que, dans quelque position o ils pourront se trouver, ils ne seront vraiment heureux que...