صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني
[ocr errors]

plus proche & légitime héritier de notre Royale Famille, nonobftant les titres & actes susdits, dont pous n'entendons nous servir que comme voulant garder l'incognito. Enfin, nous déclarons expreffement être notre volonté, que dans la présente protestation soit aussi comprise celle, qu'après qu'il aura plu à Dieu de disposer de notre personne , les droits de succession à la Couronne d’Angleterre, &c. foient dévolus dans toute leur force & vigueur au Prince auquel ils appartiendront de jure, par la proximité du Sang : cela devant être ainsi, &c. & non autrement, &c. »

« Donné dans le Palais de notre résidence, ce 27 janvier 1784.»

De Naples, le 25 Février. Feu l'Archevêque de Capoue avoit laissé, par testament, une somme de près de 40 mille ducats, pour l'embellissement de l'Eglise Cathédrale de cette ville. La Junte Suprême des abus , considérant cet emploi comme superflu, s'est assemblée pour délibérer s'il ne seroit pas plus convenable d'employer cette somme au dessèchement des marais voisins de Bayer, & au rétablissement de l'ancien port de Misène.

Voici la substance des Réglemens qui ont paru concernant les réformes militaires L'Infanterie sera composée de 20 régimens , dont 16 vétérans, nationaux & vallons , & les 4 autres étrangers. Chaque régiment sera divisé en trois bataillons, deux desquels sont appelés de campagne, & l'autre de garnison. Chacun des 16 premiers régimens

sera de 1100 hommes en temps de paix , & de 1700 en temps de guerre ,, avec une addition de 600 hommes de milices-provinces, qui devront être enrégimentés & disciplinés, de manière qu'ils puissent au premier ordre rejoindre leurs régimens respectifs. Les quatre régimens étrangers seront constamment maintenus felon l'établissement de guerre, c'est-à-dire , de 1700 hommes. - La Cavalerie consistera toujours dans les huit régimens actuels, dont chacun fera compofe fixement quatre escadrons de campagne, & d'un demi-escadron de réserve, formant en tout 674 hommes. Deux régimens composeront une brigade, & les Corps de réserve de chaque régiment formeront une cinquième brigade. La paie, tant de la Cavalerie que de l'Infanterie, a été considérablement augmentée.

« M. Galanti, dans le premier volume qui vient de paroître de la géographie des deux Siciles, ouvrage dont les matériaux lui ont été fournis par ordre du Gouvernement, porte les revenus du Clergé à neuf millions de ducats ; ceux de l'ordre de Malte, à 79,000 ducats , & ce que nous payons à Rome, à 59,000 par an. Il y a à Naples 1,500 familles nobles; il y en a 4,500 dans les provinces. Les Tribunaux, avec leurs dépendances , occupent 26,000 hommes. Il meurt par an environ 600 personnes affaffinées, sans compter les affaffinats méthodiques opérés par 12,400 Médecins qui se trouvent dans le royaume. Le nombre des Eccléfiastiques séculiers, religieux & religieuses

eft de près de cent mille. La population totale du royaume est de 4,780,000 ames; fuivant les calculs de M. Galanti, elle pourroit s'élever à 10 millions. Ce premier volume ne traite que du royaume de Naples, sans y comprendre la Sicile. »

GRANDE-BRETAGNE

De Londres, le 11 Mars.

Le Baron de Nagel, nouvellement arsivé, a été présenté au Roi & à la Reine en qualité d'Ambassadeur Extraordinaire des États-Généraux. Son prédécesseur, le Baron de Lynden, a pris son audience de congé. Notre Ministre à la Haye, le Chevalier Harris, prend également le caractère additionnel d'Ambassadeur Extraordinaire auprès de L. H.P. On dicle Traité entre les deux Etats 'conclu & même figné, inalgré tous les contes des Agioteurs, répétés dans les Gazettes & commentés par les Politiques à la journée.

Il s'elt tenu ces jours derniers une afsemblée du Bureau de Commerce, pour prendre ultérieurement en considération l'abolition du commerce des Nègres. Lord Hawkesbury y a préside; M. Pitt & plusieurs Membres du Cabinet s'y sont rencontres.

Les Nouvellistes ont fait agréer au Gou

vernement l'avitaillement d'une escadre Russe dans nos ports. Cette escadre , disent-ils, de vingi vaisseaux de ligne seulement, eft attendue dans l'Humber vers le milieu d'avril. M. Thornton, ajoutent-ils, est chargé par l'Impératrice de Ruffie de passer un marché pour 40 bâtimens de transport, de 400 tonneaux, sur lesquels seront embarqués 16,000 hommes de

troupes qui accompagneront fon efcadre dans la Méditerranée.

On croit que M. John Adams, ci-devant Ministre plénipotentiaire des EtatsUnis, ne sera remplacé ici que par un fimple Consul charge de traiter les affaires relatives au Commerce.

Le Prince Guillaume Henri sera nommé au commandement de la frégate l'Andromède de 32 canons, sur laquelle il partira de Plimouth , dans le courant d'avril, pour se rendre à Halifax, Nouvelle Ecoffe.

Comme on ne connoît qu'imparfaitement la distribution des troupes Britanniques en temps de paix , nous donnerons un relevé exa& de la répartition a&uelle de cette armée.

En Angleterre.
18 Régimens de Cavalerie & de Dragons.
2 Bataillons d'Artillerie,
7 Bataillons des Gardes.

Is Régimens d'infanterie, outre le dix-septième qui est à Jersey & à Guernesey,

1

En Irlande,
12 Régimens de Cavalerie & de Dragons.
i Régiment d'Artillerie.

A Gibraltar.
I Bataillon d'Artillerie.
9 Bataillons d'Infanterie.

En Amérique.
1 Bataillon d'Artillerie.

Aux Isles.
11 Bataillons d'Infanterie. (Il y a aussi aux Ifles
quelques Compagnies d'Infanterie, d'Artillerie du
bataillon stationné en Amérique, & les troisième &
quatrième bataillons du soixantième régiment nou-
vellement levé, 'doivent s'y rendre de Chatham.)

Dans l'Inde,
Le 19*: régiment de Dragons.

5 Régimens d'Infanterie, indépendamment des quatre nouvellement levés , savoir, le foixante-quatorzième, le soixante-quinzième, le soixante-seizième, & le soixante-dix-septième qui voní s'y rendre.

La onzième Séance du procès de M. Hastings, a immédiatement précédé l'ajournement au 10 avril, ainsi le dîmnes il y a huit jours, en promettant quelque détail sur l'espèce de preuves par témoins, qui résulta de l'enquête touchant l'affaire de Benarés. Ce sont les Accusateurs qui produisirent ces témoins : M. Stables,entendu le premier, dit qu'en 1763 & 1764, étant Officier de l'armée qui marcha dans la province de Benarès, il avoit vu Bulwant-Sing; qu'il l'avoit regardé comme une personne considérable

que nous

« السابقةمتابعة »