Oeuvres de M. de Voltaire, 1; 19

Cramer et Bardin, 1775
 

 - 

.

-

143 - J'ai trop aim la guerre; ne m'imitez pas en cela, non plus que dans les trop grandes dpenses que j'ai faites.
230 - La langue franaise est de toutes les langues celle qui exprime avec le plus de facilit, de nettet et de dlicatesse , tous les objets de la conversation des honntes gens ; et par l elle contribue dans toute l'Europe un des plus grands agrments de la vie.
131 - Que ne puis-je vous donner mon exprience 1 que ne puis-je vous faire voir l'ennui qui dvore les grands, et la peine qu'ils ont remplir leurs journes ! Ne voyez-vous pas que je meurs de tristesse dans une fortune qu'on aurait peine imaginer, et qu'il n'ya que le secours de Dieu qui m'empche d'y succomber?
212 - Un des ouvrages qui contriburent le plus former le got de la nation, et lui donner un esprit de justesse et de prcision, fut le petit recueil des Maximes de Franois, duc de La Rochefoucauld.
148 - Quand on a l'État en vue, on travaille pour soi ; le bien de l'un fait la gloire de l'autre : quand le premier est heureux, lev et puissant, celui qui en est cause en est glorieux, et par consquent doit plus goter que ses sujets, par rapport lui et eux, tout ce qu'il ya de plus agrable dans la vie.
213 - C'est moins un livre que des matriaux pour orner un livre. On lut avidement ce petit recueil; il accoutuma penser, et renfermer ses penses dans un tour vif, prcis et dlicat.
221 - C'est le privilge du vrai gnie, et surtout du gnie qui ouvre une carrire, de faire impunment de grandes fautes.
228 - Il n'ya dans la nature humaine qu'une douzaine tout au plus de caractres vraiment comiques et marqus de grands traits.
77 - Parmi les personnes qui ont eu une connaissance immdiate de ce fait , il y en a une trs-digne de foi qui vit encore. M. de Chamillart fut le dernier ministre qui eut cet trange secret. Le second marchal de la Feuillade, son gendre, m'a dit qu' la mort de son beau-pre, il le conjura genoux de lui apprendre ce que c'tait que cet homme , qu'on ne connut jamais que sous le nom de l'homme au masque de fer. Chamillart lui rpondit que c'tait le secret de l'État , et qu'il avait fait...