Revue germanique, publ. par C. Dollfus et A. Nefftzer [afterw] Revue germanique, franaise et trangre [afterw.] Revue germanique et franaise [afterw.] Revue moderne, 47

Charles Dollfus
1868
 

 - 

.

-

688 - Il sera cr et organis une instruction publique, commune tous les citoyens , gratuite l'gard des parties d'enseignement indispensables pour tous les hommes, et dont les tablissemens seront distribus graduellement, dans un rapport combin avec la division du royaume.
705 - ... publique, un enseignement qui, en repoussant les enfants d'une partie des citoyens, dtruirait l'galit des avantages sociaux, et donnerait des dogmes particuliers un avantage contraire la libert des opinions. Il tait donc rigoureusement ncessaire de sparer de la morale les principes de toute religion particulire, et de n'admettre dans l'instruction publique l'enseignement d'aucun culte religieux.
712 - Je demande que vous dcrtiez que, depuis l'ge de cinq ans jusqu' douze pour les garons, et jusqu' onze pour les filles, tous les enfants sans distinction et sans exception seront levs en commun, aux dpens de la Rpublique; et que tous, sous la sainte loi de l'galit, recevront mmes vtements, mme nourriture, mme instruction, mmes soins.
702 - La premire condition de toute instruction tant de n'enseigner que des vrits, les tablissements que la puissance publique y consacre doivent tre aussi indpendants qu'il est possible de toute autorit politique...
533 - Nous en sommes convaincus, Sire, l'intime union des pouvoirs contenus dans leurs limites constitutionnelles peut seule fonder la scurit du pays et la force de votre gouvernement. Une administration ferme, habile, s'appuyant sur les sentiments gnreux, faisant respecter, au dehors, la dignit de votre trne et le couvrant au dedans de sa responsabilit, est le gage le plus sr du concours que nous avons tous cur de vous prter.
705 - ... de la France, ne permet point d'admettre, dans l'instruction publique, un enseignement qui, en repoussant les enfants d'une partie des citoyens , dtruirait l'galit des avantages sociaux, et donnerait des dogmes particuliers un avantage contraire la libert des opinions.
235 - A la charge que ceux de ladite assemble et acadmie ne connatront que de l'ornement , embellissement et augmentation de la langue franaise et des livres qui seront par eux faits , et par autres personnes qui le dsireront et voudront.
701 - Il sera libre tout particulier, en se soumettant aux lois gnrales sur l'enseignement public, de former des tablissements d'instruction ; ils seront tenus seulement d'en instruire la municipalit et de publier leurs rglements.
195 - ... doctrine religieuse que comme institution politique que le christianisme avait allum ces furieuses haines; non parce que les prtres prtendaient rgler les choses de l'autre monde, mais parce qu'ils taient propritaires, seigneurs, dcimateurs, administrateurs dans celui-ci; non parce que l'Église ne pouvait prendre place dans la socit nouvelle qu'on allait fonder, mais parce qu'elle occupait alors la place la plus privilgie et la plus forte dans cette vieille socit qu'il...
23 - A l'gard de l'Allemagne, mon intention est de continuer observer une politique de neutralit, qui, sans nous empcher parfois de nous affliger ou de nous rjouir, nous laisse cependant trangers des questions o nos intrts ne sont pas directement engags.