Portraits contemporains, 2

 

-

158 - Je t'assure que le meilleur de tes amis n'a plus compter sur quinze jours de vie. Voil deux mois que je ne sors point, si ce n'est pour aller un peu l'Acadmie, afin que cela m'amuse. Hier, comme j'en revenais, il me prit au milieu de la rue du Chantre une si grande faiblesse que je crus vritablement mourir.
338 - Tout le monde connat cette longue leve qui borne et qui resserre le lit de la Seine, du ct o elle entre Paris avec la Marne qu'elle vient de recevoir : les hommes s'y baignent au pied pendant les chaleurs de la canicule ; on les voit de fort prs se jeter dans l'eau, on les en voit sortir : c'est un amusement. Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pas encore ; et quand elle est passe, elles ne s'y promnent plus.
572 - ... cet ami, ce conseiller sr et fidle , dont je regrette chaque jour davantage d'tre spar par l'absence, c'tait le savant, l'ingnieux M. Fauriel, en qui la sagacit , la justesse d'esprit et la grce de langage semblent s'tre personnifies. Ses jugements, pleins de finesse et de mesure , taient ma rgle dans le doute ; et la sympathie avec laquelle il suivait mes travaux me stimulait marcher en avant. Rarement je sortais de nos longs entretiens sans que ma pense et fait...
77 - Loin de nous les hros sans humanit ! Ils pourront bien forcer les respects et ravir l'admiration, comme font tous les objets extraordinaires; mais ils n'auront pas les curs. Lorsque Dieu forma le cur et les entrailles de l'homme, il y mit premirement la bont comme le propre caractre de la nature divine, et pour tre comme la marque de cette main bienfaisante dont nous sortons.
118 - ... pourquoi, entre autres motifs l'appui, elle eut toute raison, l'autre soir, de reparatre dans le personnage de l'illustre infortune qui elle avait d une joie d'enfance ; voil pourquoi elle eut raison de vouloir dire, aux...
135 - Becquet en commenant (1); le succs de M. Lebrun est un succs de parti, une victoire des lumires sur les prjugs. Un courrier extraordinaire, envoy par M. Schlegel, est all en porter la nouvelle la Dite assemble... Ceci, pour commencer, n'tait pas tout fait juste ; le succs de M.
501 - Chateaubriand, disait-elle, a un chapitre intitul Examen de la virginit sous ses rapports potiques; n'est-ce pas trop compter, mme dans ces temps malheureux, sur le srieux des lecteurs?
171 - Genve, grce l'esprit de cit et de famille, apparaissent et se croisent de bonne heure des dynasties, des tribus de savants appliqus et honors, les Godefroy, les Le Clerc, les Pictet, dans une sorte de renomme sans dissipation, qui ne va pas jusqu' la gloire, et qui demeure revtue et protge de modestie et d'ombre. Genve est le pays qui a envoy et comme prt au monde le plus d'esprits distingus, srieux et influents : De Lolme l'Angleterre, Le Fort la Russie...
245 - Si la mort est le but , pourquoi donc sur les routes Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs; Et, lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes, Pourquoi les voir partir d'un il mouill de pleurs? Si la vie est le but , pourquoi donc sur les routes Tant de pierres dans l'herbe et d'pines aux fleurs , Que , pendant le voyage , hlas ! nous devons toutes Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs?
110 - Bonaparte dont il a besoin aujourd'hui dans sa proraison , ce critique vante fort le pote dfunt dont il se prvaut pour son systme. Le moraliste inexorable l'a dit : Nos actions sont comme les bouts-rims, que chacun fait rapporter ce qu'il lui plat. Et ce ne sont pas nos actions seulement qui sont ainsi, ce sont nos noms, quand on a le malheur d'en laisser un.