Documents relatifs aux rapports du clerg avec la royaut ...

Lon Mention
A. Picard et fils, 1903
 

 - 

.

-

232 - A CES CAUSES, et autres ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine...
123 - ... contraires, CAR TEL EST NOTRE PLAISIR, et afin que ce soit chose ferme et stable toujours nous y avons fait mettre notre scel. Donn...
48 - Louis, par la grce de Dieu roy de France et de Navarre : A tous ceux qui ces prsentes lettres verront : Salut. Savoir faisons : Que par Tadvis de la reyne rgente notre trs ho...
66 - Nous mouvans de l'avis de notre Conseil et de notre grce spciale, pleine puissance et autorit royale...
108 - Indpendamment mme de ces motifs, il arrive souvent que, par les ventes qui se font des gens" de main-morte, les biens immeubles qui passent entre leurs mains cessent pour toujours d'tre dans le commerce, en sorte qu'une trs grande partie des fonds de notre royaume se trouve actuellement possde par ceux dont les biens, ne pouvant tre diminus par des alinations, s'augmentent au contraire continuellement par de nouvelles acquisitions.
204 - Etats, sous la voile spcieux d'un Institut Religieux, non un ordre qui aspire vritablement et uniquement la perfection vanglique, mais plutt un corps politique, dont l'essence consiste dans une activit continuelle pour parvenir, par toutes sortes de voies directes ou indirectes, sourdes ou publiques, d'abord une indpendance absolue, et successivement l'usurpation de toute autorit...
269 - ... idem importantes, mentio, seu quaevis alia expressio habenda, aut aliqua alia exquisita forma ad hoc servanda foret, illorum omnium, et singulorum tenores, ac si de verbo ad verbum nihil penitus omisso, et forma in illis tradita...
232 - ... car tel est notre plaisir ; et afin que ce soit chose ferme et stable toujours, nous y avons fait mettre notre scel. Donn Paris, en notre chteau des Tuileries, le 1" jour du mois de mai de l'an de grce 1825, et de notre rgne le premier.
50 - Si donnons en mandement nos amez et faux conseillers les gens tenans nostre cour de Parlement Paris...
39 - Dieu, comme un membre pourri, capable de tout corrompre dans la socit des saints, c'est pour les personnes pieuses une mort plus terrible que celle du corps. En vain on se flatte de la puret de ses intentions et d'un zle de religion en poursuivant des gens de bien feu et sang, si on est ou aveugl par sa propre passion, ou emport par celle des autres, faute de vouloir rien examiner.