Nouvelle vie de M. Franois de Salignac de la Mothe-Fnelon

 

 - 

.

307 - Accordez tous la tolrance civile , non en approuvant tout comme indiffrent , mais en souffrant avec patience tout ce que Dieu souffre , et en tchant de ramener les hommes par une douce persuasion.
361 - ... rduit. Parce que vous avez toujours t heureux, vous ne pouvez vous imaginer que vous cessiez jamais de l'tre. Vous craignez d'ouvrir les yeux, vous craignez qu'on ne vous les ouvre, vous craignez d'tre rduit rabattre quelque chose de votre gloire. Cette gloire, qui endurcit votre cur...
363 - Vous avez un archevque corrompu, scandaleux, incorrigible, faux, malin, artificieux, ennemi de toute vertu, et qui fait gmir tous les gens de bien.
353 - On vous a lev jusqu'au ciel, pour avoir effac, disait-on, la grandeur de tous vos prdcesseurs ensemble, c'est--dire pour avoir appauvri la France entire, .afin d'introduire la cour un luxe monstrueux et incurable. Ils ont voulu vous lever sur les ruines de toutes les conditions de l'Etat, comme si vous pouviez tre grand en ruinant tous vos sujets, sur qui votre grandeur est fonde.
356 - Elle est encore la vraie source de tous les maux que la France souffre. Depuis cette guerre vous avez toujours voulu donner la paix en matre, et imposer les conditions, au lieu de les rgler avec quit et modration. Voil ce qui fait que la paix n'a pu durer. Vos ennemis, honteusement accabls, n'ont song qu' se relever et qu' se runir contre vous.
360 - Ils croient que vous n'avez aucune piti de leurs maux, que vous n'aimez que votre autorit et votre gloire. Si le roi, dit-on, avait un cur de pre pour son peuple, ne mettrait-il pas plutt sa gloire leur donner du pain, et les faire respirer aprs tant de maux, qu' garder quelques places de la frontire...
359 - Le peuple mme (il faut tout dire), qui vous a tant aim, qui a eu tant de confiance en vous, commence perdre l'amiti, la confiance et mme le respect. Vos victoires et vos conqutes ne le rjouissent plus; il est plein d'aigreur et de dsespoir.
360 - ... punir. Vous tes rduit la honteuse et dplorable extrmit ou de laisser la sdition impunie et de l'accrotre par cette impunit, ou de faire massacrer avec inhumanit des peuples que vous...
213 - ... je ne sais quoi de court, de naf, de hardi, de vif et de passionn. On a retranch , si je ne me trompe, plus de mots qu'on n'en a introduit. D'ailleurs je voudrais n'en -perdre aucun, et en acqurir de no'uveaux. Je voudrais autoriser tout terme qui nous manque, et qui a un son doux, sans danger d'quivoque.
99 - ... qu'on est toujours en Dieu sans penser lui , et qu'il faut bien se garder de ritrer cet acte. Elle ne laisse aux chrtiens qu'une indiffrence impie et brutale entre le vice et la vertu, entre la haine ternelle de Dieu et son amour ternel, pour lequel il est de foi que chacun de nous a t cr.