Histoire du soulvement, de la guerre et de la rvolution d'Espagne, 1

 

 - 

.

-

301 - Royale dchire par l ses droits. Qu'elle ferme l'oreille des conseils faibles et perfides. Elle n'a pas le droit de juger le prince de la Paix : ses crimes, si on lui en reproche, se perdent dans les droits du trne. J'ai souvent manifest le dsir que le prince de la Paix ft loign des affaires; l'amiti du roi Charles m'a port souvent me taire et dtourner les yeux des faiblesses de son attachement.
260 - J'ai souvent manifest le dsir que le prince de la Paix ft loign des affaires; l'amiti du roi Charles m'a port souvent me taire et dtourner les yeux des faiblesses de son attachement. Misrables hommes que nous sommes ! Faiblesse et erreur, c'est notre devise.
260 - Quant l'abdication de Charles IV, elle a eu lieu dans un moment o mes armes couvraient les Espagnes, et aux yeux de l'Europe et de la postrit je paratrais n'avoir envoy tant de troupes que pour prcipiter du trne mon alli et mon ami. Comme souverain voisin, il m'est permis de vouloir connatre avant* de reconnatre cette abdication.
289 - Art. 3. SM l'empereur des Franois, roi d'Italie, cde et donne par les prsentes, en toute proprit , SAR le prince des Asturies et ses...
287 - ... dans la seule position qui, dans la circonstance extraordinaire dans laquelle elle se trouve, puisse maintenir son intgrit , lui garantir ses colonies et la mettre mme de runir tous ses moyens ceux de la France pour arriver une paix maritime, ont rsolu de runir tous leurs efforts et de rgler, dans une convention particulire , d
287 - Charles, n'ayant eu en vue toute sa vie que le bonheur de ses sujets , et constant dans le principe que tous les actes d'un souverain ne doivent tre faits que pour arriver ce but ; les circonstances actuelles ne pouvant tre qu'une source de dissensions d'autant plus funestes que les factions ont divis sa propre famille, a rsolu de cder, comme il cde par le prsent , ...
301 - Royale avait bien des torts : je n'en veux pour preuve que la lettre qu'elle m'a crite, et que j'ai constamment voulu ignorer. Roi son tour , elle saura combien les droits du trne sont sacrs. Toute dmarche prs d'un souverain tranger, de la part d'un prince hrditaire, est criminelle.
305 - Navarre, et les bois qui en dpendent, jusqu' la concurrence de cinquante mille arpens , le tout dgrev d'hypothques, et pour en jouir en toute proprit dater de la signature du prsent trait.
308 - Indes? anims d'un gal dsir de mettre promptement un terme l'anarchie laquelle est en proie l'Espagne ; de sauver cette brave nation des agitations des factions ; voulant lui pargner toutes les convulsions de la guerre civile et trangre , et la placer sans...
259 - ... me permettra, dans la circonstance actuelle, de lui parler avec franchise et loyaut. En arrivant Madrid, j'esprais porter mon illustre ami quelques rformes ncessaires dans ses États, et donner quelque satisfaction l'opinion publique.