Elmens de littrature, 7

 

-

316 - Nous avons beau enfler nos conceptions au del des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes, au prix de la ralit des choses. C'est une sphre infinie dont le centre est partout, la circonfrence nulle part.
64 - L'un enfin, par la profondeur de son gnie et les incroyables ressources de son courage, s'lve au-dessus des plus grands prils, et sait mme profiter de toutes les infidlits de la fortune : l'autre, et par l'avantage d'une si haute naissance, et par ces grandes penses que le ciel envoie, et par une espce d'instinct admirable dont les hommes ne connaissent pas le secret, semble n pour entraner la fortune dans ses desseins, et forcer les destines.
112 - Celui qui met un frein la fureur des flots Sait aussi des mchants arrter les complots. Soumis avec respect sa volont sainte, Je crains Dieu, cher Abner, et n'ai point d'autre crainte Cependant je rends grce au zle officieux Qui sur tous mes prils vous fait ouvrir les yeux.
41 - Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli Tienne jusqu' la fin le thtre rempli.
301 - Mais, rpondez-vous, cela est bien uni et bien clair ; et d'ailleurs, qui ne pourrait pas en dire autant? Qu'importe, Acis? est-ce un si grand mal d'tre entendu quand on parle, et de parler comme tout le monde!
310 - Va, laisse-moi le soin de mon sort dplorable. Puisse le juste ciel dignement te payer! Et puisse ton supplice jamais effrayer Tous ceux qui, comme toi, par de lches adresses, Des princes malheureux nourrissent les faiblesses, Les poussent au penchant o leur cur est enclin, Et leur osent du crime aplanir le chemin! Dtestables flatteurs, prsent le plus funeste Que puisse faire aux rois la colre cleste!
63 - L'un parat agir par des rflexions profondes, et l'autre par de soudaines illuminations; celui-ci par consquent plus vif, mais sans que son feu et rien de prcipit; celui-l, d'un air plus froid sans jamais rien avoir de lent, plus hardi faire qu' parler, rsolu et dtermin au dedans lors mme qu'il paraissait embarrass au dehors.
262 - Vous avez vu tomber les plus illustres ttes ; Et vous pourriez encore, insenss que vous tes, Ignorer le tribut que l'on doit la mort ? Non, non, tout doit franchir ce terrible passage : Le riche et l'indigent, l'imprudent et le sage, Sujets mme loi, subissent mme sort, D'avides trangers, transports d'allgresse, Engloutissent dj toute cette richesse, Ces terres, ces palais de vos noms ennoblis.
259 - Laisse-moi, Raison importune, Cesse d'affliger mon repos , En me faisant mal propos Dsesprer de ma" fortune ; Tu perds temps de me secourir, ' Puisque je ne veux point gurir. Si l'Amour en tout son empire , Au jugement des beaux esprits , N'a rien qui ne quitte le prix A celle pour qui je soupire, D'o vient que tu me veux ravir L'aise que j'ai de la servir ? A quelles roses ne fait honte De son teint la vive fracheur?
306 - Philis, qu'est devenu ce temps O dans un fiacre promene, Sans laquais, sans ajustements, De tes grces seules orne, Contente d'un mauvais soupe Que tu changeais en ambroisie, Tu te livrais dans ta folie A l'amant heureux et tromp Qui t'avait consacr sa vie ? Le ciel ne te donnait alors, Pour tout rang et pour tous trsors, Que les agrments de ton ge, Un cur tendre, un esprit volage, Un sein d'albtre, et de beaux yeux.