Collection des mmoires relatifs la Revolution franaise, 60

1822
 

 - 

.

-

387 - Le chef de la nation vient avec confiance au milieu de ses reprsentants, leur tmoigner sa peine et les inviter trouver les moyens de ramener l'ordre et le calme. Je sais qu'on a donn d'injustes prventions ; je sais qu'on a os publier que vos personnes n'taient pas en sret.
29 - Ils rougissent le mors d'une sanglante cume. On dit qu'on a vu mme, en ce dsordre affreux, Un dieu qui d'aiguillons pressait leur flanc poudreux.
466 - Le peuple entra dans le sanctuaire, il leva le voile qui doit toujours couvrir tout ce que l'on peut dire et tout ce que l'on peut croire du droit des peuples et de celui des rois, qui ne s'accordent jamais si bien ensemble que dans le silence.
466 - On chercha en s'veillant, comme ttons, les lois; on ne les trouva plus : l'on s'effara , l'on cria , l'on se les demanda , et, dans cette agitation , les questions que leurs explications firent natre , d'obscures qu'elles taient , et vnrables par leur obscurit , devinrent problmatiques , et de l , l'gard de la moiti du monde , odieuses.
459 - Ce qu'on remarquait dans sa personne tait l'union de la grce et de la dignit la plus imposante. Son esprit n'avait rien de brillant , et elle n'annonait , cet gard, aucune prtention. Mais il y avait dans elle quelque...
263 - Ce fut sans doute pour donner aux plus hroques vertus une patrie digne d'elles, que le ciel voulut qu'il existt des rpubliques; et peut-tre, pour punir l'ambition des hommes, il permit qu'il s'levt de grands empires, des rois et des matres.
465 - Les enregistrements des traits faits entre les couronnes et les vrifications des dits pour les leves d'argent sont des images presque effaces de ce sage milieu que nos pres avaient trouv entre la licence des rois et le libertinage des peuples.
382 - Dclare que les ministres et les agents civils et militaires de l'autorit sont responsables de toute entreprise contraire aux droits de la nation et aux dcrets de cette assemble.
289 - Le petit nombre des spectateurs admis cette reprsentation ya trouv un accord, un ensemble qu'il est bien rare de voir dans les pices joues par des acteurs de socit ; on a remarqu surtout que la reine avait rpandu dans la scne du quatrime acte une grce et une vrit qui n'auraient pu manquer de faire applaudir avec transport l'actrice mme la plus obscure. Nous tenons ces dtails d'un juge svre et dlicat qu'aucune prvention de cour n'aveugla jamais sur rien.
361 - Allez dire votre matre que nous sommes ici par la volont du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baonnettes.