Thtre de P. Corneille, avec les commentaires de Voltaire, 7

Ches Bossange, Masson et Besson, 1797
 

 - 

.

-

105 - Heureux qui, satisfait de son humble fortune, Libre du joug superbe o je suis attach, Vit dans l'tat obscur o les dieux l'ont cach ! ARCAS Et depuis quand, seigneur, tenez-vous ce langage?
106 - Et celui dont le ciel pour un sceptre fait choix, Jusqu' ce qu'il le porte, en ignore le poids. Mille et mille douceurs y semblent attaches, Qui ne sont qu'un amas d'amertumes caches : Qui croit les possder les sent s'vanouir...
221 - O malheureux Phocas ! trop heureux Maurice ! Tu recouvres deux fils pour mourir aprs toi, Et je n'en puis trouver pour rgner...
397 - Si nous en croyons Aristote, il faut se servir au thtre des vers qui sont les moins vers, et qui se mlent au langage commun, sans y penser, plus souvent que les autres.
85 - J'cris en insens, mais j'cris pour des fous. Le public est mon matre, il faut bien le servir; Il faut pour son argent lui donner ce qu'il aime.
397 - J'avoue que les vers qu'on rcite sur le thtre sont prsums tre prose : nous ne parlons pas d'ordinaire en vers, et sans cette fiction leur mesure et leur rime sortiraient du vraisemblable. Mais par quelle raison peut-on dire que les vers alexandrins tiennent nature de prose, et que ceux des stances n'en peuvent faire autant?
292 - J'aurai du moins cet avantage, Que dj je le vois, que dj je lui plais. Et que de ses vertus, et que de ses hauts faits Dj dans ses pareils je lui trace une image. Je lui montre Pompe, Alexandre, Csar, Mais comme des hros attachs son char ; Et tout ce haut clat o je les fais paratre Lui peint plus qu'ils n'taient, et moins qu'il ne doit tre.
257 - ... n'est pas franais. Cet vnement est en effet bien tonnant-, et jamais l'histoire n'a rien fourni de si improbable. On peut assassiner un roi au milieu de sa garde ; on peut tuer Csar dans le snat ; mais il n'est gure possible que dans le temps que Phocas fait attaquer les conjurs, il n'ait pris aucune mesure pour tre le plus fort chez lui. Un homme qui de simple soldat est devenu empereur n'est pas...
399 - ... ne leur sont pas propres ; mais les dplaisirs, les irrsolutions, les inquitudes, les douces rveries, et gnralement tout ce qui peut souffrir un acteur de prendre haleine, et de penser ce qu'il doit dire ou rsoudre, s'accommode merveilleusement avec leurs cadences ingales, et avec les pauses qu'elles font faire la fin de chaque couplet.
142 - Vous laisstes Martian pour fils Phocas. Laisser quelqu'un pour fils n'est pas d'un style lgant ; mais il ne s'agit pas ici d'lgance, il s'agit de clart. Eudoxe fait croire au spectateur que Martian a pass et passe pour fils de Phocas; l'quivoque vient de ce mot prince: vous laisstes ce prince Phocas.