Les Jesuites depuis leur origine jusqu' nos jours: histoire, types, moeurs, mystres ...

 

 - 

.

-

xxv - Autour du tableau elle lut l'invocation suivante, crite en caractres d'or 0 Marie conue sans pch, priez pour nous, qui avons recours vous...
267 - ... remplir ses devoirs de chrtien , en fut priv et retomba peu aprs dans les mmes erreu-rs, dont on l'aurait certainement tir si l'on avait agi de bonne foi, Malgr la patience extrme dont j'avais fait usage pendant dix-huit mois avec le pre...
242 - Je crois en Dieu, le Pre tout-puissant, Crateur du ciel et de la terre...
136 - Vous aurez vu sans doute l'dit par lequel le roi rvoque celui de Nantes. Rien n'est si beau que tout ce qu'il contient , et jamais aucun roi n'a fait et ne fera rien de plus mmorable (2).
266 - ... dire la vrit, si utile aux Rois, etc. Le bon Pre espra dans ce moment qu'il se rendrait matre de l'esprit du Roi, et rpta toujours la mme chose. Les- docteurs firent des rponses sur lesquelles il aurait t possible de s'arranger si les Jsuites y avaient consenti.
32 - ... le tenter, qu'il sache qu'il encourra l'indignation du Dieu toutpuissant et des bienheureux aptres Pierre et Paul. Donn Rome, Sainte-Marie-Majeure, l'an de l'incarnation de Ntre-Seigneur 1814, le 7 des ides d'aot, et de notre pontificat le quinzime.
242 - Dieu ; qui est n du Pre avant tous les sicles ; Dieu de Dieu , lumire de lumire , vrai Dieu de vrai Dieu : qui n'a pas t fait, mais engendr: consubstantiel au Pre : par qui toutes choses ont t faites.
232 - ... encore que j'aye fait parotre du contraire s villes qui se sont soumises mon obissance, o ladite religion catholique , apostolique et romaine y est en...
131 - Je prends bien les avis de tous mes. serviteurs; lorsqu'on m'en donne de bons, je les embrasse; et si je trouve leur opinion meilleure que la mienne, je la change fort volontiers. Il n'ya pas un de vous que quand il...
136 - Sa Majest veut qu'on fasse prouver les dernires rigueurs ceux qui ne voudront pas se faire de sa religion ; et ceux qui auront la sotte gloire de vouloir demeurer les derniers, doivent tre pousss jusqu' la dernire extrmit.