L'glise et l'tat: ou les deux puissances, leur origine, leurs rapports, leurs droits et leurs limites

Peeters, 1879 - 608
 

 - 

.

-

524 - La proprit tant un droit inviolable et sacr, nul ne peut en tre priv, si ce n'est lorsque la ncessit publique, lgalement constate, l'exige videmment, et sous la condition d'une juste et pralable indemnit.
197 - Toute puissance m'est donne dans le ciel et sur la terre 19 Allez donc et instruisez toutes les nations, les baptisant au nom du Pre, du Fils et du Saint-Esprit...
48 - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je btirai mon Église et les portes de l'enfer ne prvaudront point contre elle.
197 - Oui, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera li dans le ciel et tout ce que vous dlierez sur la terre sera dli dans le ciel.
237 - Mais l'vque du dehors ne doit jamais entreprendre la fonction de celui du dedans. Il se tient, le glaive en main, la porte du sanctuaire ; mais il prend garde de n'y entrer pas. En mme temps qu'il protge, il obit ; il protge les dcisions, mais il n'en fait aucune.
167 - Nous dclarons, en consquence, que les rois et les souverains ne sont soumis aucune puissance ecclsiastique par l'ordre de Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent tre dposs...
103 - ... que la socit humaine soit constitue et gouverne sans plus tenir compte de la religion que si elle n'existait pas, ou du moins sans faire aucune diffrence entre la vraie religion et les fausses.
259 - Accordez tous la tolrance civile , non en approuvant tout comme indiffrent , mais en souffrant avec patience tout ce que Dieu souffre , et en tchant de ramener les hommes par une douce persuasion.
559 - Nul ne peut tre contraint de concourir d'une manire quelconque aux actes et aux crmonies d'un culte , ni d'en observer les jours de repos.
562 - L'État n'a le droit d'intervenir ni dans la nomination ni dans l'installation des ministres d'un culte quelconque ni de dfendre ceux-ci de correspondre avec leurs suprieurs et de publier leurs actes, sauf en ce dernier cas la responsabilit ordinaire en matire de presse et de publication. Le mariage civil devra toujours prcder la bndiction nuptiale, sauf les exceptions tablir par la loi, s'il ya lieu.