uvres, avec sa Vie, 12

 

 - 

.

-

521 - Roi de gloire, et de laquelle il est crit*: que l'il n'a point vu, l'oreille n'a point entendu, et le cur de l'homme n'a jamais conu ce que Dieu a prpar pour ceux qui l'aiment.
137 - Peres fe font fervis , & qu'ils accordent que le pain & le vin font changs au corps & au fang de...
485 - D'ysope donc par toy purg seray : Lors me verray plus net que chose nulle; Tu laveras ma trop noire macule : Lors en blancheur la neige passeray.
110 - ... distinguent , se communiquent. Si la raison humaine s'coute elle-mme, elle ne trouvera en soi qu'un soulvement gnral contre ces vrits inconcevables. Si elle prtend se servir de ses lumires pour les pntrer , elles ne lui fourniront que des armes pour les combattre. Il faut, pour les croire, qu'elle s'aveugle elle-mme ; qu'elle...
64 - Dieu touchant la manire en laquelle il y eft; mais je n'tois pas d'accord avec vous fur ce point. Car je difois qu' la vrit cette dclaration fi (impie feroit viter de grands '' labyrinthes de difficults; mais que c'toit un crime un Chrtien de ne pas acquiefcer l'autorit des Conciles , & ce que le confente ment de toutes les Eglifes & de toutes les Nations a approuv depuis
176 - Chrift par la faintet de nos murs , & par la puret de notre vie, comme le pain & le vin font changs au corps & au fang de Jefus-Chrift.
295 - Il n'en eft pas des vices comme & *"*' des vertus des hommes : ils n'ont nulle liaifon entr'eux; ils font mme fouvent contraires, & des gens peuvent tre emports, violents, flatteurs , intrefles , fans qu'on ait droit pour cela de croire que les partages qu'ils citent foient fuppofs.
554 - Histoire des Édits de Pacification et des moyens que les prtendus rforms ont employs pour les obtenir, contenant ce qui s'est pass de plus remarquable depuis la naissance du Calvinisme jusqu' prsent, par M. Soulier, prtre. Paris, 1682, in-8.
125 - Prouvons que ce n'est pas ce que la nature a form, mais ce que la bndiction a consacr; et que la bndiction a plus de force que la nature, puisqu'elle change la nature mme.
xl - Mais comme il serait trop long de les lire tous, on peut se rduire au livre de la Perptuit de la Foi, auquel M. Nicole , autre logicien parfait , a eu aussi une grande part , et des morceaux choisis, dans le livre qui a pour titre : la Morale pratique. Le premier est une application continuelle des prceptes de la logique, qui enseignent renverser les arguments les plus captieux, et dmler les sophismes les plus subtils , en les ramenant...