Journal des sciences militaires

R. Chapelot., 1835
 

 - 

.

-

217 - Sa Majest pour le soulagement de ses peuples, dans cette malheureuse circonstance de chert et de disette des grains ; mais encore combien elles sont contraires la libert et l'honneur de l'Assemble Nationale, propres altrer entre le roi et ses peuples cette confiance qui fait la gloire et la sret du monarque, qui seule peut assurer le repos et la tranquillit du royaume, procurer enfin la nation les fruits inestimables qu'elle attend des travaux et du zle de cette Assemble.
26 - Les grandes difficults qui auraient pu s'opposer vos succs sont cartes; tout concourra assurer l'excution de vos plans militaires. Vous avez servi la patrie, parce que vous l'aimiez; vous continuerez de servir la Rpublique, et c'est la tte de l'arme que vous commandez que vous devez la servir, dans les circonstances o vos succs doivent avoir la plus haute influence sur la libert. Nous attendons, gnral, de votre civisme, de votre dvouement la Rpublique,...
217 - Nationale de son royaume l'abus qu'on s'est permis depuis quelque temps du nom d'un bon roi, pour faire approcher de la capitale, et de cette ville de Versailles, un train d'artillerie et des corps nombreux de troupes, tant trangres que nationales, dont plusieurs se sont dj cantonnes dans les villages voisins, et pour la formation annonce de divers camps aux environs de ces deux villes. . Qu'il soit reprsent au roi, non...
217 - Qu'il soit fait au roi une trs humble adresse, pour peindre Sa Majest les vives alarmes qu'inspire l'Assemble Nationale de son royaume l'abus qu'on s'est permis depuis quelque temps du nom d'un bon roi, pour faire approcher de la capitale, et de cette ville de Versailles, un train d'artillerie et des corps nombreux de troupes, tant trangres que nationales, dont plusieurs se sont dj cantonnes dans les villages voisins, et pour la formation annonce de divers camps aux environs...
217 - Que sa majest soit supplie trs-respectueusement de rassurer ses fidles sujets , en donnant les ordres ncessaires pour la cessation immdiate de ces mesures galement inutiles , dangereuses et alarmantes , et pour le prompt renvoi des troupes et du train d'artillerie aux lieux d'o on les a tirs. Et attendu qu'il peut tre...
217 - L'assemble nationale a arrt qu'il sera fait au roi une trs humble adress , pour peindre sa majest les vives alarmes qu'inspir l'assemble nationale de son royaume, l'abus qu'on s'est permis, depuis quelque temps, du nom d'un bon roi, pour faire approcher de la capitale et de cette ville de Versailles, un train d'artillerie et des corps nombreux de troupes tant trangres que nationales, dont plusieurs sont dj cantonnes dans les villages voisins, et...
20 - Juillet i7g3. 867 sentans. Les genraux taient d'accord, sur le plan propos par Biron , de runir leurs forces pour rtablir la communication de Nantes La Rochelle, mettre les ctes l'abri de toute entreprise de l'tranger , et pntrer ensuite au cur de la Vende. Biron avait mme adress au gnral Boulard le plan de marche suivant : Le gnral Boulard se portera en deux marches sur Machecoul. Une division partie de Nantes marchera son appui. Une colonne marchera...
237 - V" M" , donc la vitesse du centre de gravit qui avait lieu avant le choc se conserve lorsque le choc est consomm, quelque soit le degr d'lasticit des corps.
26 - Depuis que vous tes arriv dans les dpartemens de l'ouest , vous vous tes constamment occup former et organiser l'arme, vous avez arrt un plan de campagne , vous avez justifi nos esprances. La reprsentation nationale sera l'arme ce qu'elle doit tre; elle maintiendra l'ordre et la subordination ; elle appellera la confiance et la fixera sur le gnral. Les grandes difficults qui auraient pu s'opposer vos succs sont cartes; tout concourra vos plans...
25 - Mmoire sur la dfense des frontires de la Sarre et du Rhin. Le Gouvernement connat les forces que les Autrihiens et les Prussiens ont sur le Rhin.