Procs-verbal des sances et dlibrations de l'Assemble gnrale des lecteurs de Paris,: runis l'Htel-de-ville le 14 juillet 1789. Rdig depuis le 26 avril jusqu'au 21 mai 1789,

 

 - 

.


-

386 - Paris : il n'est pas possible de croire que les ordres qui ont t donns aux troupes en soient la cause. Vous savez la rponse que j'ai faite votre prcdente dputation ; je n'ai rien y ajouter.
343 - Chtelet; les autres, qu'il fallait venir au Palais-Royal pour y tre jug. Ce dernier vu est devenu le vu gnral, et l'on a cri de toutes parts : Au Palais-Royal! Au Palais-Royal! M. de Flesselles a rpondu simplement : Eh bien, messieurs,
234 - Dclare que les ministres et les agents civils et militaires de l'autorit sont responsables de toute entreprise contraire aux droits de la nation et aux dcrets de cette assemble. Dclare que les ministres actuels et les conseils de Sa Majest, de quelques rang et tat qu'ils puissent tre, ou quelques fonctions qu'ils puissent avoir, sont personnellement responsables des malheurs prsents, et de tous ceux qui peuvent suivre.
437 - Aidez-moi, dans cette circonstance, assurer le salut de l'État; je l'attends de l'Assemble nationale : le zle des reprsentants de mon peuple, runis pour le salut commun, m'en est un sr garant; et, comptant sur l'amour et la fidlit de mes sujets, j'ai donn ordre aux troupes de s'loigner de Paris et de Versailles. Je vous autorise et vous invite mme faire connatre mes dispositions la capitale.
385 - J'avais, en consquence , donn ordre au prvt des marchands et aux officiers municipaux de se rendre ici , pour concerter avec eux les dispositions ncessaires. Instruit depuis de la formation d'une garde bourgeoise, j'ai donn des ordres des...
185 - Le premier enregistrement fait dans chacun des soixante districts, sera de 200 hommes pour le premier jour, et ainsi successivement pendant les trois jours suivans ; 3 Ces soixante districts , rduits en seize quartiers, formeront seize lgions, qui porteront le nom de chaque quartier -, dont douze seront composs de quatre bataillons, galement dsigns par le nom des districts , et quatre de, trois bataillons seulement, aussi dsigns de la mme manire; 4 Le fond de chaque bataillon...
438 - Nous avons t lui dvoiler la vrit; son cur a gmi; il est venu se jeter au milieu de nous: il s'est fi nous, c'est--dire vous; il nous a demand des conseils...
98 - Paris dclare qu'elle ne peut voir sans la plus profonde douleur quelques personnes entranes par des mouvements inconsidrs, ou cdant peut-tre des insinuations dangereuses, manifester des alarmes sur le bonheur public, dont s'occupe le meilleur et le plus chri des Rois, et que l'Assemble nationale ne peut manquer de consolider pour jamais, si tous les citoyens s'empressent d'y concourir par une conduite dont la modration et l'amour de la paix doivent tre la base. En consquence...
436 - Le chef de la nation vient avec confiance au milieu de ses reprsentants leur tmoigner sa peine et les inviter trouver les moyens de ramener l'ordre et le calme. Je sais qu'on a donn d'injustes prventions ; je sais qu'on...
437 - Serait-il donc ncessaire de vous rassurer sur des bruits aussi coupables, dmentis d'avance par mon caractre connu? Eh bien ! c'est moi qui ne suis qu'un avec ma nation, c'est moi qui me fie vous!