Google YouTube Gmail Drive »
 
" Il ya donc une profession de foi purement civile dont il appartient au souverain de fixer les articles, non pas prcisment comme dogmes de religion, mais comme sentiments de sociabilit sans lesquels il est impossible d'tre bon citoyen ni sujet... "
Du contrat social ou principes du droit politique - 261
Jean-Jacques Rousseau - 1772 - : 566
-

Du contract social; ou principes du droit politique

Jean-Jacques Rousseau - 1762 - : 202
...connotre: Car comme il n'a point de comptence dans l'autre monde, quel que foit le fort des fujets dans la vie venir ce n'eft pas fon affaire , pourvu qu'ils foient bons citoyens dans celle- ci. IL y A donc une polTflton de foi purement civile dont il appartient au Souverain de fixer...
-

Du contract social, ou, Principes du droit politique

Jean-Jacques Rousseau - 1762 - : 202
...nteft pas fon affaire , pourvu qu'ils- foient bons citoyens dans celle-cL IL YA donc une profeffibn de foi, purement civile dont il appartient au Souverain de fixer les articles, noa pas prcifment commedogmes de Religion ,mais comme fentimensde fociabilit, fans LefqueJs il...
-

Oeuvres de M. Rousseau de Genve, 6

Jean-Jacques Rousseau - 1764
...connotre: Car comme il n'a point de competence dans l'autre monde, quel que foit.le fort des,fujets dans la vie venir ce n'eft pas fon affaire , pourvu qu'ils foient bons citoyens dans celle ci. IL YA donc une profeffion de foi purement civile dont il appartient au Souverain de fixer...
-

Le disme rfut par lui-mme: ou, Examen des principes d'incrdulit ...

Bergier (M., Nicolas-Sylvestre) - 1765
...celle-ci ne veulent . ni frein, ni ni matre, que tout mauvais Chrtien eft encore plus mauvais citoyen. Il ya donc une profeffion de foi purement civile ,...appartient au Souverain de fixer les articles.., fans pouvoir obliger perfonne les croire , il peut bannir de l'Etat quiconque ne les croit pas....
-

Contrat social: ou principles du droit politique

Jean-Jacques Rousseau - 1766 - : 284
...connotre : cac comme il n'a point de comptence dans l'au-; tre monde, quel que foit le fort des fujets dans la vie venir, ce n'eft pas fon affaire, pourvu qu'ils foientbons Citoyens danscelle-cy. Il ya donc une profeflion de foi purement civile , dont il appartient...
-

Oeuvres de J.J. Rousseau de Genve, 3

Jean-Jacques Rousseau - 1769
...connoltre : Car comme il n'a point de comptence dans l'autre monde, quel que foit le fort des fujets dans la vie venir ce n'eft pas fon affaire , pourvu...foient bons Citoyens dans celle-ci. Il ya donc une profelfion de foi purement civile dont il appartient au Souverain de fixer les articles, non pas prcifment...
-

Le dsme rfut par lui-mme, ou Examen des principes d'incrdulit ...

abb Nicolas Sylvester Bergier - 1770
...ni matre , que tout mauvais Chrtien eft encore plus mauvais citoyen. Il ya donc une profejjion de foi purement civile , dont il appartient au Souverain de fixer les articles..., fans pouvoir obliger perfonne les croire , il peut bannir de l'Etat quiconque n& let crot pas...
-

Discours sur l'origine & les fondemens de l'ingalit parmi les hommes ...

Jean-Jacques Rousseau - 1775
...connoitre ; car comme il n'a point de comptence dans l'autre monde, quel que foitle fort des fujets dans la vie venir ce n'eft pas fon affaire, pourvu...foient bons Citoyens dans celle-ci. Il ya donc une profeflon de foi purement civile , dont il appartient au Souverain de fixer les articles , non pas...
-

Collection complette des oeuvres de J. J. Rousseau: Oeuvres mles

Jean-Jacques Rousseau - 1776
...dans l'autre monde, quel que foit le fort des fujets dans la vie venir, ce n'eft pas fon aflaire , pourvu qu'ils foient bons citoyens dans celle-ci*...prcifment comme dogmes de religion , mais comme fentimens de fociabilit , fans lefquels il eft impoflble d'tre bon citoyen ni fujet fidle....
-

Collection complte des oeuvres, 2

Rousseau - 1782
...connotre. Car comme il n'ya point de comptence dans l'autre monde , quel que foit le fort des fujets dans la vie venir , ce n'eft pas fon affaire ,...profeffion de foi purement civile dont il appartient au Souve-J rain de fixer les articles , non pas prcifment comme dogmes de religion ; niais comme fentimens...
-




  1. PDF