Mmoires pour servir l'histoire du jacobinisme, 2

chez P. Fauche, 1798
 

 - 

.

-

110 - Le souverain peut bien dire , Je veux actuellement ce que veut un tel homme , ou du moins ce qu'il dit vouloir ; mais il ne peut pas dire , Ce que cet homme voudra demain , je le voudrai encore...
122 - ... le citoyen ne peut tre parfaitement libre que l'esclave ne soit extrmement esclave. Telle tait la position de Sparte. Pour vous, peuples modernes, vous n'avez point d'esclaves, mais vous l'tes; vous payez leur libert de la vtre.
74 - Lorsque dans la mme personne ou dans le mme corps de magistrature la puissance lgislative est runie la puissance excutrice, il n'ya point de libert, parce qu'on peut craindre que le mme monarque ou le mme Snat ne fasse des lois tyranniques pour les excuter tyranniquement.
199 - Les Encyclopdistes sont une secte de soi-disant philosophes , forme de nos jours ; ils se croient suprieurs tout ce que l'antiquit a produit en ce genre. A l'effronterie des cyniques , ils joignent la noble impudence de dbiter tous les paradoxes qui leur tombent dans l'esprit ; ils se targuent de gomtrie , et soutiennent que ceux qui n'ont pas tudi cette science ont l'esprit faux ; que par consquent ils ont seuls le don de bien raisonner : leurs discours les plus communs sont...
31 - Il n'a point vu tout ce qu'il a fait , mais il a fait tout ce que nous voyons. Les observateurs clairs , ceux qui sauront crire l'histoire , prouveront ceux qui savent rflchir, que le premier auteur de cette grande rvolution qui tonne l'Europe , et rpand de tout ct l'esprance chez les peuples et l'inquitude dans les cours, c'est , sans contredit , Voltaire.
55 - État, puisque la proposition contraire est une vrit du droit des gens, que la flatterie a quelquefois attaque, mais que les bons princes ont toujours dfendue comme une divinit tutlaire de leurs États.
104 - ... deux objets principaux , la libert et l'galit : la libert , parce que toute dpendance particulire est autant de force te au corps de l'Etat; l'galit , parce que la libert ne peut subsister sans elle.
50 - Je supplie qu'on ne s'offense pas de ce que j'ai dit : je parle aprs toutes les histoires. Je sais trs-bien qu'il n'est pas rare qu'il y ait des princes vertueux; mais je dis que dans une monarchie il est trs-difficile que le peuple le soit'.
178 - Les hommes, intresss par l'espoir et le bonheur [dont vous pouvez leur montrer la route], vous couteront avec empressement. [Faites rougir ces milliers d'esclaves soudoys qui sont prts exterminer leurs concitoyens aux ordres de leurs matres]. [Soulevez dans leurs mes la nature et l'humanit contre ce renversement des lois sociales.
74 - La libert politique dans un citoyen eft cette tranquillit d'efprit qui provient de l'opinion que chacun a de fa furet ; &, pour qu'on ait cette libert , il faut que le gouvernement foit tel , qu'un citoyen ne puifFe pas craindre un autre citoyen.